ALL Interviews

Interview de CYRILLE CARTERET

Ecrit par Thierry

Découvrez aujourd’hui avec ces 10 questions, Cyrille CARTERET, chargé de formation service Digital Learning Campus Veolia à Jouy-le-Moutier.

  1. Bonjour Cyrille, peux tu te présenter ?

Après un DUT HSE en 2003, je suis entré dans le Groupe VEOLIA en tant qu’assistant qualité, sécurité et Environnement. Puis je suis rapidement devenu responsable d’une agence de nettoyage industriel (eh oui, à une époque VEOLIA, c’était aussi du nettoyage :-). J’étais jeune et pour mieux manager mes 110 collaborateurs, j’ai été envoyé au CAMPUS VEOLIA, le centre de formation du groupe basé à jouy le moutier dans le val d’oise pour y suivre un parcours « manager de proximité ». Ce centre de formation a été créé il y a 21 ans pour former des apprentis à nos métiers (Energie, Eau, propreté et transport) avec des diplômes allant du CAP au MASTER. Mais le Campus Veolia est également un centre de formation continue pour les collaborateurs du groupe.
J’y ai rencontré de nombreux formateurs issus de l’exploitation, car c’était le slogan de notre enseigne que RENAULT nous à piqué depuis… Qui mieux que VEOLIA peut former VEOLIA?
6 ans après mon arrivée dans le groupe, j’ai souhaité transmettre mon savoir à de jeunes apprentis. Ce fut pour moi la découverte de la pédagogie et mon premier power-point, qui n’était pas très beau à voir, je vous le concède.
Depuis, je me suis intéressé à la pédagogie inversée, au storytelling, et à la digitalisation des supports.
J’occupe depuis 3 ans, le poste de chargé de formation digitale pour le Campus Veolia.

  1. Comment es-tu devenu passionné par Google ?

En 2011, VEOLIA a fait le choix du Cloud pour changer son outil de messagerie, et l’équipe projet a naturellement fait appel à son CAMPUS pour proposer un dispositif d’accompagnement des collaborateurs, soit près de 90.000 comptes en France et à l’international. Je n’avais jamais mis les pieds sur un compte Google, même pas à titre personnel, mais dans le cadre de la mission que l’on m’avait confiée, j’ai plongé dans cet océan collaboratif, et j’y nage toujours. Le bénéfice du Cloud et l’écosystème des applications est un réel plaisir pour travailler avec performance. A défaut de travailler plus pour gagner plus, Google me permet de travailler moins pour produire plus. Inutile d’en dire plus pour être convaincu !

  1. Aujourd’hui tu es chargé de formation. Peux tu nous expliquer ton job, comment se passent tes journées ?

Mon job consiste à créer des parcours de formations digitales répondant au cahier des charges de mes clients, qui sont pour la plupart internes, (les filiales de VEOLIA), mais depuis quelques mois, nous commençons à externaliser notre expertise pédagogique à des clients externes, comme AFFLELOU avec qui nous avons conclu un partenariat pour produire une dizaine de modules E-learning. Si je me recentre sur le sujet Google, j’ai élaboré des programmes en ateliers présentiels et en classes virtuelles (avec adobe connect) que j’anime très régulièrement au sein du Groupe. J’ai également formé plusieurs collègues en régions pour qu’ils puissent dispenser la bonne parole et le besoin ne manque pas, beaucoup de collaborateurs regrettent encore Outlook par manque de connaissance des outils formidables mis à leur disposition. Je suis toujours satisfait de les voir changer d’avis après nos formations. La suite office est encore bien présente dans nos bureaux, et la route est encore longue pour basculer totalement sur la suite Google. Dans un grand groupe comme le notre, cela ne se fera pas en un jour… mais le Campus Veolia est là pour pousser nos collaborateurs sur la bonne voie.

  1. Chez Veolia, l’un des 6 du CAC 40 sur Google Apps, comment se passent le Change Management ? Comment les utilisateurs ont ils été formés ?

En 2011, lors de l’annonce de la migration, ce fut assez compliqué. Beaucoup de personnes à informer et à former, et peu de temps pour le réaliser (environ 6 mois pour 90.000 comptes).

Il fallait donc trouver une solution de formation massive et pertinente pour accompagner au mieux tous les collaborateurs..

Ce fut pour moi la découverte du monde digital, puisque nous avons mis en place le premier Google Site du domaine VEOLIA, qui contenait toutes les sources d’accompagnement. Nous en avons mis pour tous les goûts : des guides complets pour ceux qui aimaient lire, des vidéos tutoriels pour les autres, des fiches pratiques avec l’essentiel pour les pressés, des webinars de présentations enregistrées et diffusés en replay, un forum pour les questions et une FAQ, bref, tout ce qu’on pouvait proposer en dehors du présentiel était le bienvenu.

  1. Synergyse devient gratuit, qu’en penses tu ? Est ce que cela peut remplacer les formations présentielles ?

Je ne connais pas bien la solution SYNERGYSE, mais le principe est très intéressant, dans le sens où l’utilisateur peut se former à son rythme sans sortir de son environnement, si j’en comprends les quelques démos que j’ai pu visionner.

Le fait que la solution soit intégrée gratuitement à Google Apps, permettra d’accélérer l’adoption par les utilisateurs habitués à Office depuis tant d’années, donc c’est une bonne chose pour l’amélioration de la performance des utilisateurs qui perdent un temps monstrueux à faire des tâches que Google pourrait faire pour eux.

Dans tous les cas, le plus important pour moi dans un tutoriel vidéo, ce n’est pas d’expliquer une fonctionnalité, mais bien d’expliquer le bénéfice que l’utilisateur aura en l’utilisant. Si on comprend cela, on fait de bons tutoriels, qui sont regardés jusqu’au bout.

  1. Quels sont les outils et logiciels que tu utilises dans ton service ?

Nous utilisons naturellement beaucoup les Apps Google natives, que nous complétons avec les meilleurs Add-ons (comme FORM publisher, YAMM, FLUBAROO, TIME SHEET…) et une bonne dose de créativité.

Pour nos modules Elearning, nous utilisons la suite EDOCEO pour leur production mais aussi pour leur diffusion (LMS). Depuis que je fais de la création vidéo, je suis très attaché à Camtasia qui, depuis sa version 8 est devenu un véritable allié pour le montage.

Enfin, nous sommes sur le point de terminer notre studio d’enregistrement sur fond vert, qui nous permettra bientôt d’intégrer le formateur à nos formations vidéos.

  1. Ta meilleure satisfaction au niveau de Google ?

L’innovation permanente. C’est avec grand plaisir que je découvre, chaque mois, les nouveautés proposées pour améliorer encore mon quotidien de travailleur.

Très récemment, j’ai découvert Google SLIDE Q&A, qui permet de sonder son audience en direct en utilisant les smartphones de l’auditoire… Quelle formidable idée !

  1. Que manque t-il comme outil ou fonctionnalités dans les Google Apps ?

La question est difficile, car pour le moment, j’ai toujours trouvé ce dont j’avais besoin, et quand Google ne le propose pas, il y a toujours un add-on qui pourra faire le job ou un petit script.

Ah si, il manque un truc, qui fait baisser la moyenne de ma performance : c’est un petit moteur de recherche lorsque l’on veut ranger une pièce jointe dans son drive depuis Gmail, et que l’on doit “se taper l’ascenceur” pour aller chercher manuellement le dossier de destination. ça, c’est l’horreur… On ne peut même pas taper la première lettre du dossier de destination… Si Google m’entend 🙂

  1. Quels sont tes projets en cours ?

En ce moment je bosse sur une nouvelle méthode d’écriture et de captures de tutoriels démonstratifs, en utilisant une structure de rédaction particulière, on peut répondre aux 4 styles d’apprentissage de KOLB qui permet de satisfaire le plus grand nombre de spectateurs. Associé à du storytelling et à une méthode de montage qui utilise les failles de notre cerveau (neurosciences), le résultat est plus que satisfaisant. les vidéos sont regardées jusqu’au bout et le message pédagogique obtient un fort taux de rétention.

10 – Le mot de la fin, quel est pour toi, le meilleur moyen d’apprendre en 2016 ?

Je ne vais surprendre personne en disant que la meilleure modalité d’apprentissage, c’est le mélange de toutes celles qui existent ou qui n’existent pas encore : le Blended est la solution.

Nous aurons toujours besoin de face à face pour faire des jeux de rôles, des cas pratiques, mais lorsque la technologie s’invite autour de la table de l’apprentissage, alors on peut faire des miracles.

Dans la famille « synchrone » je demande la classe virtuelle, c’est la petite soeur du face à face, qui permet de réunir les apprenants et les sachants lorsque le face à face n’est pas possible ou simplement pas indispensable. Hangouts (on Air) permet déjà cette approche, mais si on veut de la pédagogie interactive, il faut passer sur des outils dédiés, comme Adobe Connect que j’affectionne particulièrement et que j’utilise en classe virtuelle (sondage en direct, travaux en sous groupe)

Après,  pour les apports notionnels, la théorie, je vote pour le rapid’learn de moins de 10 min qui correspond à la durée moyenne de concentration d’un apprenant.

Pourquoi continuer à répéter des notions à chaque nouvelle session, lorsqu’on peut les capitaliser dans une vidéo avec l’expert.

Je dirais même que c’est encore plus efficace, car l’apprenant va à son rythme et on peut l’évaluer facilement avec quelques quizz.

Dans la famille Asynchrone toujours, et dans le domaine de l’apprentissage de son poste de travail. je préconise les tutoriels démonstratifs, mis à disposition dans une vidéothèque, que l’apprenant peut consulter uniquement quand le besoin est présent avec une mise en application concrète juste derrière. Je dis STOP aux formations de 3 jours sur EXCEL…

Enfin, mon petit dernier dans la famille asynchrone, les skillcatch ou comment capturer l’instant présent lorsque la compétence est là, juste devant nous. Il faut capitaliser et digitaliser les formations « machines à café », celles où notre collègue nous explique comment changer une roue de voiture, ou comment il a construit un récupérateur d’eau avec un simple sac plastique.

Alors dégainez vos smartphones, installer SKILLCATCH (iOS et android) et capturer la compétence en quelques clics, vous pouvez enrichir la vidéo avec des textes d’accroches ou des photos et enfin, diffuser à tous vos collègues pour qu’ils puissent bénéficier eux aussi de cet apprentissage informel issue d’une discussion spontanée avec quelqu’un qui savait un truc que vous ne saviez pas.

Et le mot de la fin : la pédagogie, c’est donner l’envie d’apprendre, et quand on est pédagogue, on apprend tous les jours !

Profil viadeo : http://www.viadeo.com/profile/002op5xelgrf7qp?consultationType=29

Un petit article dans la revue Planet de Veolia.

A propos de l'auteur

Thierry

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach G Suite.
Passionné et fasciné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google.
N'hésitez pas à me solliciter pour vos formations en ligne ou en présentiel.

Laisser un commentaire


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/thierryvys/www/wp-content/plugins/easy-social-share-buttons3/lib/modules/social-profiles/essb-social-profiles-helper.php on line 20