ALL Google Drive

Le cloud plus sûr que votre disque dur

virus gmail
Ecrit par Michael Ravier

encore un exemple avec le virus Locky !

Abonnés Free, attention au piège !

Un virulent “ransomware” nommé “locky” circule actuellement par messagerie et se fait passer pour une facture Free Telecom. Plus de détails ici.

virus free ransomware google

Qu’est-ce qu’un ransomware (virus de rançonnage) ?

 C’est un virus qui ne détruit pas vos données, mais qui les encryptes pour les rendre illisibles. Vous voulez récupérer les comptes de votre entreprise ? Votre fichier clients ? Passez à la caisse du pirate pour les déverrouiller !

Là encore, les utilisateurs du cloud ont de bonnes chances d’être à l’abri.

En effet vos e-mails sont stockés dans le “nuage”, équipé d’un anti-virus, et les pièces jointes n’ont pas accès à votre disque dur. Si par malheur le virus n’est pas détecté, et que vous téléchargez la pièce jointe sur votre ordinateur, et que vous l’exécutez, c’est dommage pour vos documents locaux ! Mais les documents stockés dans Drive, eux, sont à l’abri, sur un système de fichier différent et inattaquable par un virus.

Sauf si…

 La faille peut cependant venir de votre disque dur lui-même. En effet, si vous avez installé sur l’ordinateur contaminé, l’outil de synchronisation locale de Drive (qui synchronise le contenu de Drive avec un dossier local), alors le virus a accès au contenu de ce dossier, peut encrypter les données, qui seront resynchronisées tel quel dans le Drive.

Pas de panique pour autant :

  • les documents au format Google (Google docs, sheets, etc…) ne sont pas des fichiers mais des pages web, et ne peuvent pas être contaminés. Les icônes de ces documents que vous voyez sur votre disque dur ne sont autre que des raccourcis vers les pages web correspondantes de ces documents.
  • quand aux autres “vrais” fichiers, même s’ils sont cryptés en local puis resynchronisés en ligne, vous avez toujours 28 jours pour restaurer la version antérieure de ce fichier, en cliquant droit puis “gérer les versions”. Sachez d’ailleurs que cette fonction de restauration peut vous sauver la mise si, par mégarde, vous travaillez dans Office et que vous “enregistrez” une mauvaise version de votre document par-dessus l’ancienne.

Le-cloud-plus-sûr-que-votre-disque-dur-encore-un-exemple-avec-le-virus-Locky-.jpg

Reste que Drive, très sûr techniquement, est sujet aux erreurs humaines, et ne doit pas être considéré comme un outil de sauvegarde, mais bien comme un espace de stockage et de partage de documents. Ainsi, il reste préférable de passer par un service de sauvegarde “cloud-to-cloud” digne de ce nom, en cas d’erreur humaine sur votre Drive.

Consultez mes deux articles pour Digital Collab qui expliquent

  1. pourquoi c’est préférable ?
  2. quelles solutions le permettent.

Browse safely !

Vous êtes d’accord avec l’article ou pas du tout, n’hésitez pas à réagir, à laisser un commentaire tout en bas. Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter hebdo du lundi pour ne rater aucun article !

Notez cette information
[Total: 0 Average: 0]

A propos de l'auteur

Michael Ravier

Michael Ravier, fondateur de la société Worklive.eu, est consultant et formateur en solutions numériques collaboratives pour les entreprises.

Laisser un commentaire