ALL G Suite Google+ Lectures

Google+ l’incontournable challenger

Ecrit par Thierry

Après la présentation du seul livre en français sur G+, “Google+ les secrets” le mois dernier, ma curiosité et ma passion pour la firme de Mountain View m’ont poussé à acheter et dévorer le dernier ouvrage de Noël Nguessan du très bon site Arobasenet.com


Le bouquin intitulé Google+, l’incontournable challenger, pour améliorer votre référencement sur Google a été édité début février 2013.

 

Ce “guide pratique” va vous accompagner progressivement dans l’optimisation de votre profil Google+ et de votre page Google+ Pro.

Un guide qui vous fait aussi découvrir le fonctionnement des Communautés Google+, une fonctionnalité très utile en terme de visibilité.

Enfin, l’auteur vous montre comment profiter du concept de l’AuthorShip et l’Author Rank pour améliorer le référencement de tous vos contenus sur Google.

Au sommaire  :

Chapitre 1 : Le profil Google+

Chapitre 2 : La page Google+

Chapitre 3 : Les Communautés Google+

Chapitre 4  : Le référencement avec Google+

Auteur : +Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com

Pages : 206 en théorie, beaucoup moins en pratique !

Pour le lire :

  • Version eBook de « Google+ l’incontournable challenger ».

  • Version papier (livre), disponible sur Lulu.com, Amazon.fr, KoboBooks.fr (appartient à la Fnac) et bientôt sur Google Play.


Mon avis en tant que consultant et formateur sur Google+ :

Le nombre d’ouvrages sur Google+ se compte sur les doigts d’une seule main. Ce livre assez complet permet en 4 chapitres de balayer progressivement (parfois survoler) les notions de profil et paramétrages, de page pro, de communautés et de référencement. L’auteur, expert en SEO, décrit parfaitement les nouvelles notions, concepts et critères d’Authorship et d’Author Rank. Le 4ème chapitre est vraiment réussi. Bravo ! Ce livre reprend un certain nombre d’articles publiés sur l’excellent site de l’auteur “Consultant Arobasenet”. J’apprécie la qualité et la quantité d’articles sur ce blog. Cependant, une fois n’est pas coutume, je n’ai pas apprécié pleinement ce livre qui traite d’un sujet hautement d’actualité et passionnant pour les raisons suivantes :


Les 10 choses qui m’ont fortement déplu dans ce livre :

  • Le nombre réel de pages : 206 pages sont annoncées. Mon exemplaire n’en contient que 180 dont une bonne quarantaine blanche.
  • La mise en page : la police utilisée est énorme. Le texte n’est pas justifié. Des petits paragraphes se succèdent avec des espaces. Les marges entre 2 et 5 cm me confortent dans l’idée que 100 pages auraient pu largement suffire.
  • L’absence d’illustrations. j’ai beau chercher, il n’y a que du texte, c’est bien la première fois que je trouve un bouquin qui parle du web sans aucune image. La seule illustration est sur la couverture, une image sans rapport avec l’ouvrage et déjà utilisée maintes fois sur le net.
  • La non relecture : plus d’une vingtaine de coquilles et des mots oubliés à plusieurs reprises. Cela commence dès la table des matières.
  • Le manque de précisions de certains concepts. Exemple à la page 49, l’auteur parle de « dofollow » sans expliquer ce terme. Pas sûr que tout le monde comprenne ce paragraphe.
  • Le chapitre 1, soit ¼ du livre est disponible sur le site de l’auteur gratuitement à cet endroit, très moyen vu le prix du bouquin.
  • La décharge de l’auteur dès la première page “l’auteur décline toute responsabilité…”, cela ne m’a pas mis en confiance.
  • Le prix : 26,31 € sur Amazon. Ce livre est pour moi deux fois trop cher !
  • Des approximations:
    • Page 27 :  “il est possible d’exclure une personne désobligeante d’un hangout”. Oui mais comment ?
    • Page 31 : “la suppression d’un cercle est irréversible et tous les contacts sont définitivement supprimés avec la disparition du cercle”.

C’est pas tout à fait vrai, en réalité : Si vous supprimez un cercle, les personnes qui n’appartenaient qu’à ce cercle ne seront plus en contact avec vous.

  • Plus grave encore, des erreurs :

Je citerai juste 3 exemples.

  • Exemple. Page 22 “la seule contrainte concernant votre profil Google+, c’est que vous ne pouvez pas modifier votre nom et votre prénom une fois l’inscription validée”.

Ce que dit Google sur sa page support : Modification du nom

Les utilisateurs ne sont pas autorisés à changer de nom plus de 3 fois par période de 2 ans.

  • Toujours page 22 “Et si vous décidez de supprimer votre profil Google+, vous supprimez automatiquement votre compte Google avec tous les autres produits Google que vous utilisez et qui y sont associés.”

Faux. Ce que dit Google toujours dans son support :

Je veux supprimer mon compte Google+

Procédure à suivre : si vous voulez supprimer votre contenu Google+ et cesser d’utiliser ce service, vous pouvez désactiver votre compte Google+. Voici comment faire :

    1. Connectez-vous à Google+.
    2. Cliquez sur votre nom ou votre adresse e-mail dans l’angle supérieur droit de l’écran.
    3. Cliquez sur Compte.
    4. Dans la section « Services », cliquez sur Supprimer mon profil et les fonctionnalités Google+.
      Conséquences : votre profil Google+, ainsi que vos posts, cercles et autres contenus, seront supprimés. Vous pourrez toujours accéder à Gmail et à la plupart des autres services Google.


  • Page 25 : “un hangout ne peut comprendre que 9 personnes au maximum”.

Non c’est 10 ! Si vous activez les fonctionnalités Premium de Google+, le nombre maximal de participants passe à 15 pour les hangouts et les hangouts en direct.

 

Une chance, ce livre a été auto édité et semble être imprimé à chaque commande, espérons que les prochains exemplaires qui sortiront des presses d’Amazon ou lulu.com se verront corriger.

A propos de l'auteur

Thierry

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach G Suite.
Passionné et fasciné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google.
N'hésitez pas à me solliciter pour vos formations en ligne ou en présentiel.

4 commentaires

  • Droit de réponse que j’espère voir publié :

    Merci @Thierry pour d’avoir pris la peine de faire cette critique de mon dernier livre « Google+ L’incontournable challenger ». Toute critique constructive étant bonne à prendre pour qui sait en tirer avantage.

    Mais, je souhaite tout de même apporter des précisions. Point par point.

    – Concernant le nombre de pages, c’est normal. Entre le moment où le livre est sorti et le moment où tu publies cet article, des mises à jour ont été faites sur Google+. J’ai donc rajouté des pages (+20), d’où cette différence. C’est l’avantage de l’impression à la demande : on peut apporter des ajouts ou des corrections
    en temps réel. Et tout le livre a été repris. Ainsi que les « coquilles ».

    – Concernant les pages blanches (je n’ai pas compté), c’est normal en matière d’édition. Chaque nouveau chapitre ou nouvelle section devant commencer sur une nouvelle page impaire (côté droit), alors on fait des sauts de page.

    – Les illustrations, j’y ai pensé. Mais, vus les détails que je donne, impossible de s’y perdre. Et puis, je me serais retrouvé avec plus de 300 pages, ce qui a un coût à l’impression, donc à la vente unitaire.

    – Tu dis : “l’auteur décline toute responsabilité…” C’est une précaution d’usage que la plupart de livres techniques utilisent. Parce que le public n’est pas seulement fait de SEO…

    – “la suppression d’un cercle est irréversible et tous les contacts sont définitivement supprimés avec la disparition du cercle”. Et tu dis : « C’est pas tout à fait vrai, en réalité : Si vous supprimez un cercle, les personnes qui n’appartenaient qu’à ce cercle ne seront plus en contact avec vous ».
    On dit bien la même chose puisque je parle des contacts qui sont dans ce cercle…

    – Tu dis : « Exemple. Page 22 “la seule contrainte concernant votre profil Google+, c’est que vous ne pouvez pas modifier votre nom et votre prénom une fois l’inscription validée”.
    Google est libre de faire évoluer ses règles. Mais, je parle de profil validé. Pensez-vous que ce soit normal qu’une personne change 2 à 3 fois son propre nom sans s’attirer la suspicion de Google ?

    – Pour la suppression du profil Google+, une fois de plus, seul Google peut faire évoluer ses règles. Mais, un compte Google est d’abord un compte Google+… faîtes-vous même un essai…

    – Pour le Hangout, c’est bien 10, c’est à dire la personne qui le crée + 9 autres participants au maximum !

    Ce qu’il faut retenir, c’est le message que j’essaie depuis un moment de faire passer : l’importance que devrait prendre Google+ dans toute stratégie de visibilité sur Google.

    Et comme le font des chroniqueurs de journaux ou radio ou télé, je me suis appuyé en grande partie sur ce que j’ai publié sur mon site depuis la création de Google+.

    Merci pour toutes remarques. J’en ferai bon usage.

Laisser un commentaire


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/thierryvys/www/wp-content/plugins/easy-social-share-buttons3/lib/modules/social-profiles/essb-social-profiles-helper.php on line 20