Numeriblog Produits Google Google rachète Mandiant, entreprise spécialisée dans la cybersécurité

Google rachète Mandiant, entreprise spécialisée dans la cybersécurité

Google possède énormément d’avantages, mais présentait jusqu’à maintenant certains retards dans la cybersécurité. Et si c’est un domaine à ne pas négliger en temps normal, le conflit armé entre la Russie et l’Ukraine a fait […]

personnes ont consulté cet article

2 minutes

Rédigé par Marin Micard - il y a 6 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Mandiant, c'est quoi exactement ?
  • Les avantages pour Google
  • Quelle suite après le rachat ?

Google rachète Mandiant, entreprise spécialisée dans la cybersécurité

Google possède énormément d’avantages, mais présentait jusqu’à maintenant certains retards dans la cybersécurité. Et si c’est un domaine à ne pas négliger en temps normal, le conflit armé entre la Russie et l’Ukraine a fait augmenter le nombre de menaces. En effet, de nombreux gouvernements ont mis en garde les entreprises contre des attaques cyber venant tout droit de Russie. Dans ce contexte, Google a donc décidé d’élargir sa protection contre ces menaces en rachetant Mandiant, une société spécialisée dans la cybersécurité pour la “modique” somme de 5.4 milliards de dollars. Microsoft était également proche de conclure le deal avec Mandiant, mais c’est bien Google qui a eu le dernier mot.

Cybersécurité : Google rachète Mandiant
Mandiant est spécialisé dans la cybersécurité.

Mandiant, c’est quoi exactement ?

Mandiant est une société basée sur la cybersécurité. Concrètement, elle tente de prévoir les éventuelles attaques cyber, et met en place des réponses et attaques le cas échéant. Mais si elle est aussi connue et réputée aujourd’hui, c’est pour son travail colossal sur les cyber attaquants. Cette société réalise des rapports très détaillés sur des groupes de cybercriminels liés au pouvoir en place ou aux services de renseignement. Pour donner un exemple, Mandiant a déjà prouvé par le passé l’existence de groupes de cyber attaquants liés à l’armée chinoise. Cela rappelle forcément ce qui se passe en Ukraine avec les risques cyber que cela implique.

Plus récemment, Mandiant (alors encore en collaboration avec FireEye) a révélé un autre gros scandale : le « Solarwinds ». Un outil informatique développé par cette entreprise américaine était en réalité infecté par un logiciel espion très sophistiqué. Ce logiciel a pu avoir accès à plusieurs trésoreries d’entreprises, aux départements de la justice, des affaires étrangères, etc. Dans le milieu, on appelle ces menaces des « APT » (Advanced Persistent Threat, ou Menace persistante avancée en français), c’est-à-dire des groupes très techniques et menaçants. On leur donne un numéro après cet acronyme pour les désigner. Par exemple, pour l’affaire liée à l’armée chinoise, il s’agissait d’APT 1. Google semble donc s’être allié avec un cador de la cybersécurité.

Les avantages pour Google

Dans un premier temps, nous l’avons dit, c’est une excellente manière de renforcer la sécurité chez Google. Auparavant, les cyberattaques visaient surtout les hautes sphères de l’État, les gouvernements, ce genre d’organisations. Mais aujourd’hui les entreprises sont les cibles principales. Posséder une société comme Mandiant est donc un gros plus au niveau de la sécurité. Notons que Mandiant sera surtout utilisé par Google Cloud, la partie de Google qui s’occupe du cloud computing.

Ensuite, cela va leur permettre de mettre un coup à la concurrence et de commencer à rattraper leur retard vis-à-vis des autres plateformes Cloud Microsoft Azure et de Amazon Web Services (AWS), plus au point dans ce domaine.

Puis, c’est un service supplémentaire à rajouter à un catalogue cloud déjà bien fourni pour la firme de Mountain View. Ce sera l’occasion de rassurer tous les clients Google Cloud sur la sécurité de la plateforme. Le rachat de Mandiant vient se rajouter à celui de Siemplify il y a quelques mois. C’est la plus grosse somme pour une acquisition de la part de Google depuis Motorola il y a maintenant plus de dix ans, avec 12.5 milliards de dollars dépensés.

Quelle suite après le rachat ?

Pour Google, en plus des avantages que nous venons de citer, le chemin ne va probablement pas s’arrêter là. En effet, la cybersécurité est très concurrentielle, et les trois plateformes de cloud (GCP, Azure, et AWS) vont probablement vouloir acheter d’autres entreprises dans des critères similaires que Mandiant.

Pour Mandiant, si les chiffres étaient déjà au beau fixe en fin d’année dernière (plus de 130 millions de dollars dans le dernier trimestre 2021), ce rachat est une bonne chose au niveau entrées d’argent, et potentiel. Ils rejoignent Google, une des plus grosses entreprises du monde. Depuis l’alliance entre les deux, Mandiant a déjà gagné 15% à la bourse de New York, preuve de son excellente tenue financière.

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Marin Micard

Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

Marin Micard, 23 ans, Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires