Le billet de François (01/02/2019)

238 0

Bonjour,

Thierry m’a proposé d’écrire une petite rubrique hebdomadaire autour des usages professionnels des produits Google, mais avec mon esprit décalé, pour sortir des sempiternels tutos et nouvelles fonctions de tel ou tel produit.

Je suis François Bacconnet ; de formation informatique, j’ai codé beaucoup de pages web, et aujourd’hui j’aide des entreprises à faire de la pub sur le net. Fortement opposé tant à Micro$oft qu’à Appl€, j’utilise les produits Google depuis la béta de Gmail. Mon ordinateur principal est sous Linux, mon portable un Chromebook (depuis le Samsung series 5 en 2011) et mon mobile un Android. Et bien sur, j’utilise un compte G Suite pour gérer toute mon activité professionnelle, en plus de mon compte Google personnel.

Pour ce premier papier, je choisis de parler d’un sujet qui me touche particulièrement : Google+. En effet, j’ai été TC Google (maintenant appelé Expert Produit, bénévole reconnu par Google pour aider les autres utilisateurs) pour ce service. C’est vous dire si je connais le produit et son histoire. Mais, ce qui m’intéresse dans Google+, c’est l’aspect réseau social, donc en priorité pour une diffusion publique, comme les fonctions de micro-blogging ou de forum (les communautés). A l’inverse, je n’ai jamais été convaincu par un usage professionnel de Google+, que se soit pour une diffusion publique ou un usage interne : le partage est un état d’esprit qui ne s’impose pas par des outils.

Aussi dans ce domaine, Google a beaucoup hésité et atermoyé avant d’ouvrir Google+ au professionnels avec les pages pros, à ne pas confondre avec les pages de marque. Et rapidement, l’inadéquation du projet avec cet environnement est devenu flagrant. Alors, petit à petit, ce service à été détaché de Google+ et connecté à Maps pour devenir ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom Google my Business.

Et Google my Business est un service tout à fait extraordinaire, surtout si vous avez un (ou des) établissement(s) qui accueille du public. Tout d’abord, vous gérez une fiche digitale de l’établissement publiée gratuitement sur le moteur de recherche et Maps, ce qui est un avantage significatif pour le référencement et l’information des clients potentiels. Il y a bien sur un système de notation et commentaire (les étoiles), la possibilité d’ajouter des photos, mais aussi un système de chat direct avec les internautes, des publications commerciales gratuites et même la possibilité de créer un mini site (une seule page) très très simplement. Et bien évidemment, avec toutes les statistiques qui vont bien.

En fait, maintenant, Google my Business fait partie de la même division que Google Ads. C’est, pour beaucoup, le point de départ indispensable d’une bonne démarche commerciale en ligne.

Pour en savoir plus : https://www.google.com/intl/fr_fr/business/

Par François Bacconnet, fondateur de l’agence de marketing web Baccon.net, éditeur de L’Hebdoogle

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Notez cette information
[Total: 0 Average: 0]
François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :