Le billet de François – Google Pay, version pile et face

270 0

Le 12/07/2019

Alors que la carte bleu a plus de cinquante ans, beaucoup de transactions se font encore en numéraire ou en chèque. Dans notre civilisation, dominé par le dieu argent, les échanges sont des actes de foi, qui requièrent une confiance totale dans les moyens utilisés. Le paiement sans contact, lui, existe depuis plus de vingt ans. Il est basé sur la technologie de Communication en champ proche, plus connue sous l’appellation NFC qui est très bien normée et aujourd’hui très largement utilisé dans la sécurité (cartes d’accès) et les transports. De plus, c’est une technologie économique, les composants sont tout petits et peu chers. Ainsi, les fabricants des terminaux de paiement l’ont intégré depuis longtemps ; et les fabricants de téléphones l’intègrent très souvent. Il était logique, et un petit peu planifié, que nous allions effectuer des paiement grâce à nos smartphones.

Alors, que propose Google dans le domaine ? Lancée il y a quelques mois en France, Google Pay se retrouve face à la concurrence féroce d’Apple Pay (déjà bien installé) et Samsung Pay. Le service est complet : paiements en magasin, en ligne ou dans une application, archives, portefeuille de carte tier (fidélité, etc). Malheureusement, Google peine à trouver des partenariats sur ce marché car aujourd’hui, seulement dix banques offres ce service (voir le site Google).

Au quotidien, c’est particulièrement pratique. Nous avons tous notre téléphone constamment à portée de la main, et celui-ci est bien protégé, par une empreinte digitale par exemple. Il suffit alors de déverrouiller le téléphone et de demander un paiement sans contact. Si le montant est supérieur à 30€, il est préférable de préciser que c’est un paiement par téléphone, car les paiements par cartes sans contact sont limitées à ce montant. On approche le téléphone, et Bip! c’est fait. On reçoit alors une facturette comme d’habitude. Il est à noter que l’application est également disponible pour Wear OS, et donc on peut aussi payer avec sa montre si celle-ci dispose de la fonction NFC. Trop la classe !

Coté sécurité, c’est à vous de bien sécuriser votre téléphone ou votre montre. Google, de son côté, présente au terminal du commerçant un numéro de carte fictive, générée uniquement pour la transaction en cours. Google demande alors l’autorisation de paiement à votre banque et effectue de son côté des vérifications anti-fraude. Si tout est OK, le commerçant reçoit alors la confirmation du paiement. Attention néanmoins, certains (rares) commerces ne peuvent accepter ce mode de paiement même s’ils disposent de terminaux sans contact, la banque refusant systématiquement un numéro de carte fictive, reconnu comme étranger. Dans ce cas, il faut sortir la carte physique et taper son code.

Dans l’autre sens, Google propose aussi d’intégrer (assez) facilement ce service dans votre site web ou votre application Android pour y recevoir des paiements des personnes ayants un compte Google Pay. Vous trouverez tous les détails sur le site Google Developers. Attention, ce service de remplace pas les services d’une banque pour avoir un compte (bancaire) où les paiements sont versés, mais peut augmenter votre chiffre d’affaire avec des personnes qui préfèrent payer en ligne en un clic, plutôt que de remplir des formulaires.

LUDGEF : le forum pour Les Usagers De Google En France.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Notez cette information
[Total: 1 Average: 5]
François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :