Sheets : Analyser les données BigQuery

26 0

Vous pouvez accéder à vos données BigQuery et les analyser dans Google Sheets à l’aide de connecteurs de données.

Remarque : Les connecteurs de données Sheets pour BigQuery sont disponibles pour certains comptes professionnels et scolaires. Pour en savoir plus.

Étape 1 : Choisir ou ajouter un projet

Pour ajouter ou utiliser un projet BigQuery dans Sheets, vous devez disposer d’un des rôles de projet suivants dans BigQuery :

  • bigquery.user OU
  • bigquery.jobUser et bigquery.dataViewer

Découvrez comment modifier des autorisations.

Rechercher un projet

  1. Sur votre ordinateur, ouvrez une feuille de calcul dans Google Sheets.
  2. Dans le menu situé en haut, cliquez sur Données  Connecteurs de données  BigQuery.
  3. Sous “Projet de facturation”, cliquez sur Sélectionner un projet.

Étape 2 : Rédiger et modifier une requête

  1. Après avoir choisi ou ajouté un projet de facturation, cliquez sur Rédiger.
  2. Saisissez une requête dans l’éditeur de requête.
    • Remarque : pour afficher un aperçu de la quantité de données analysées par votre requête, cliquez sur la coche  en bas à droite.
  3. En bas à droite de l’éditeur, cliquez sur Insérer les résultats.

Comparaison de données dans Sheets et BigQuery

Pour comparer des données, vous devrez peut-être en modifier le type. Par exemple, si une colonne contient des données sous forme de chaînes dans BigQuery, celles-ci doivent être converties en texte brut dans Sheets pour que la comparaison puisse être effectuée correctement.

Si le type de données est différent dans la feuille de calcul et dans BigQuery, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Modifier le format des données dans Sheets. Par exemple, les données au format numérique peuvent être remplacées par du texte brut.
  • Caster la valeur dans une requête. Par exemple : WHERE zip_code = CAST(@ZIP AS string)

Remarques

  • Lorsque vous exécutez une requête, ce sont vos autorisations relatives à la feuille de calcul qui sont prises en compte, et non celles de son propriétaire.
  • Vous pouvez extraire jusqu’à 10 000 lignes par requête de BigQuery.
  • Vous pouvez analyser jusqu’à 1 To de données dans une seule requête dans Sheets.
  • Les données extraites de BigQuery sont en lecture seule.
  • Seul le langage SQL standard est accepté par BigQuery. 

Ajouter des paramètres à une requête

Pour utiliser la valeur d’une cellule dans une requête, configurez un paramètre.

  1. À droite de l’éditeur de requête, cliquez sur Paramètres  Ajouter.
  2. Attribuez un nom au paramètre et à la cellule que vous souhaitez référencer.
  3. Cliquez sur Ajouter.

Exemples de requêtes

Requête simple :

SELECT

word,

SUM(word_count) AS word_count

FROM

bigquery-public-data.samples.shakespeare

WHERE word IN ('me', 'I', 'you')

GROUP BY word;

Requête paramétrée :

SELECT SUM(kw_total)

FROM bigquery-public-data.sunroof_solar.solar_potential_by_censustract

WHERE state_name = @STATENAME;

  • Avec le nom de paramètre ajouté défini sur “STATENAME” “et la référence de cellule définie sur Sheet1!A3, dont la valeur est “New York”.

Modifier le projet de facturation ou les autorisations

Modifier votre projet de facturation

  1. Dans l’éditeur de requête, cliquez sur Paramètres de requête dans la partie droite de l’écran.
  2. Sous “Projet de facturation”, sélectionnez un projet.

Définir les utilisateurs autorisés à consulter et modifier des requêtes ou des résultats

Les actions que vous pouvez effectuer dépendent des autorisations relatives à la feuille de calcul et au projet.

Actions de l’utilisateur dans SheetsRôle de projet requis dans BigQueryAutorisations requises dans Sheets
Créer ou modifier la requête BigQuerybigquery.user OU bigquery.jobUser et bigquery.dataViewerPropriétaire, éditeur
Afficher la requête BigQueryAucunPropriétaire, éditeur, lecteur
Actualiser les données d’une requête BigQuerybigquery.user OU bigquery.jobUser et bigquery.dataViewerPropriétaire, éditeur
Voir les données extraites d’une requête BigQueryAucunPropriétaire, éditeur, lecteur


Remarques :

  • Les requêtes sont exécutées en tenant compte des autorisations relatives à la feuille de calcul de l’utilisateur, et non de celles de son propriétaire.
  • Les utilisateurs externes ne peuvent interagir avec une feuille appartenant à un domaine que si l’administrateur G Suite de celui-ci leur en accorde l’autorisation.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Notez cette information
[Total: 0 Average: 0]
Thierry

Thierry

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach G Suite. Passionné et fasciné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google. N'hésitez pas à me solliciter pour vos formations en ligne ou en présentiel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :