Numeriblog Hors-sujet Google à Varsovie : plus de soutien à l’Ukraine

Google à Varsovie : plus de soutien à l’Ukraine

Sundar Pichai – PDG de Google et Alphabet est passé à Varsovie, en Pologne, une ville qui est devenue un symbole de sécurité et d’espoir pour tant d’Ukrainiens fuyant la guerre. L’histoire collective commune de l’Europe […]

personnes ont consulté cet article

2 minutes

Rédigé par Thierry Vanoffe - il y a 10 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Google soutient la crise des réfugiés
  • Google combat la désinformation
  • Investir dans l'avenir de l'Europe centrale et orientale

Google à Varsovie : plus de soutien à l’Ukraine

Sundar Pichai – PDG de Google et Alphabet est passé à Varsovie, en Pologne, une ville qui est devenue un symbole de sécurité et d’espoir pour tant d’Ukrainiens fuyant la guerre. L’histoire collective commune de l’Europe centrale et orientale représente un idéal de liberté, de résilience et de communauté. Il n’était donc pas surprenant que tant de personnes à travers la région aient ouvert leurs maisons pour accueillir des réfugiés ou se soient tenues dans les gares pour les accueillir avec de la nourriture, des vêtements et de la gentillesse.

Google soutient la crise des réfugiés

Déjà plus de 3,7 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine – la majorité d’entre eux étant des femmes, des enfants et des personnes âgées – ce qui en fait la plus grande crise de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Pour soutenir les efforts d’aide humanitaire sur le terrain en Europe centrale et orientale, Google.org et Googlers ont engagé plus de 35 millions de dollars en financement et en soutien en nature. Cela comprend le soutien aux organisations axées sur les personnes en Ukraine, telles que Nova Ukraine et Fight for Right, ainsi qu’aux organisations à but non lucratif soutenant les réfugiés dans les pays frontaliers, telles que le Centre polonais d’aide internationalel’aide inter-églises hongroisela Croix-Rouge roumaine et People in Need en Slovaquie.

Actuellement, une nouvelle subvention est annoncée pour les réfugiés handicapés, ainsi qu’une subvention et une bourse Google.org pour Tech to the Rescue, une jeune organisation à but non lucratif polonaise qui met en relation des entreprises technologiques et des experts bénévoles avec des organisations d’aide humanitaire pour aider à résoudre les besoins techniques. Une équipe de boursiers Google.org travaillera bénévolement pour aider à construire et à faire évoluer leur plate-forme et leurs efforts.

Google combat la désinformation

En tant que société d’information, Google prend au sérieux sa responsabilité de fournir des informations fiables et dignes de confiance aux gens quand ils en ont besoin. Beaucoup d’Ukrainiens se sont tournés vers la recherche pour trouver des informations à jour, y compris où trouver un abri ou de l’aide humanitaire, et se sont appuyés sur les alertes de raid aérien sur leurs téléphones. Pour les aider, la firme américaine déploie également de nouvelles fonctionnalités qui améliorent l’accès à des informations fiables, notamment des panneaux d’informations dans les langues locales et des étiquettes de transparence pour le contenu des éditeurs sur YouTube.

Une grande partie du défi consiste à lutter contre la désinformation qui se répand sur les réalités et les faits de la guerre en Ukraine. Aujourd’hui, 10 millions de dollars supplémentaires sont engagés pour cet effort, y compris de nouveaux partenariats avec des groupes de réflexion et des organisations de la société civile pour mener des recherches régionales sur la désinformation, ainsi que des subventions en espèces pour soutenir les réseaux de vérification des faits et les organisations à but non lucratif. Jigsaw, une unité de Google qui développe des technologies pour contrer les menaces qui pèsent sur les sociétés ouvertes, s’associera à des experts et des universitaires locaux pour développer des approches permettant à la fois de contrer directement la désinformation et d’aider les gens à identifier plus facilement la désinformation.

Investir dans l’avenir de l’Europe centrale et orientale

Le géant de la technologie croit en la force et en l’avenir de l’Europe centrale et orientale. L’année dernière, Google a ouvert un nouveau bureau à Varsovie, embauché plus de 350 personnes et lancé une région Google Cloud en Pologne. Et plus tôt ce mois-ci, la firme a annoncé un investissement de 700 millions de dollars dans l’achat et le développement de The Warsaw HUB, un complexe de bureaux moderne au cœur de la capitale polonaise.

Source

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Thierry Vanoffe

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach Google Workspace CEO de Numericoach, leader de la formation Google Workspace en France. Passionné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google. N'hésitez pas à me solliciter pour vos projets de formation.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires