Numeriblog Google Workspace Google Workspace : des poursuites à cause de G Suite Legacy

Google Workspace : des poursuites à cause de G Suite Legacy

Plus de G Suite Legacy (gratuit) pour les entreprises Jusqu’au 6 décembre 2012, Google proposait une édition gratuite de G Suite, également appelée “ancienne édition gratuite de Google Apps”, comprenant un ensemble restreint de fonctionnalités […]

personnes ont consulté cet article

2 minutes

Rédigé par Marin Micard - il y a 5 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Plus de G Suite Legacy (gratuit) pour les entreprises
  • Une action collective contre Google
  • Quelle suite pour les utilisateurs concernés ?

Google Workspace : des poursuites à cause de G Suite Legacy

Plus de G Suite Legacy (gratuit) pour les entreprises

Jusqu’au 6 décembre 2012, Google proposait une édition gratuite de G Suite, également appelée “ancienne édition gratuite de Google Apps”, comprenant un ensemble restreint de fonctionnalités professionnelles. Depuis cette date, Google ne propose plus cette édition aux nouveaux clients.

Ce sont les mots employés par le blog de Google à propos de G Suite Legacy. Si cette formule n’est plus disponible à l’achat depuis cette date, les anciens clients s’étant procurés cet abonnement ont pu continuer à en bénéficier, jusqu’à une certaine date. En effet, nous avions commenté ce changement sur notre blog en 2021, la firme de Mountain View a décidé l’année dernière de couper définitivement G Suite Legacy pour les entreprises à compter du 27 juin 2022. Et pour tous les utilisateurs concernés, cela a été vécu comme une trahison. Et nous les comprenons. Il leur a été promis que cette formule était gratuite, ce qui était le cas, et que cela le resterait. C’était un moyen de les attirer pour les faire quitter les autres services concurrents comme Microsoft Office, déjà en place à cette époque. Ils ont donc pu créer leur adresse e-mail personnalisée, utiliser les applications disponibles, etc. Mais ils se voient aujourd’hui contraints d’abandonner cette formule (et surtout leur adresse e-mail qu’ils utilisent depuis des années, et avec lequel ils se sont créés un carnet d’adresses, tout comme les données stockées dans les services Google qui risquent d’être définitivement perdues, c’est ce qui pose le plus problème), en supprimant définitivement leur compte, ou en passant à une version payante de Google Workspace.

Pour le moment, les détenteurs d’un compte personnel gratuit peuvent continuer d’en bénéficier. Il avait été annoncé que pour eux aussi, il faudrait passer à une version payante, mais Google s’est ravisé en voyant l’avalanche de réactions négatives, et le passage au payant n’a plus concerné que les entreprises.

Google Workspace : poursuite judiciaire  des utilisateurs de G Suite Legacy
Les options payantes Google Workspace.

Une action collective contre Google

Cette semaine, nous avons appris qu’un recours collectif avait été intenté contre le géant américain, et plus particulièrement contre la décision de passer automatiquement à une version payante. Pour rappel, un recours collectif ou action collective (class action aux États-Unis) est un moyen judiciaire permettant à beaucoup de personnes de poursuivre une seule personne, ou en l’occurrence, une seule entreprise. Les “class action” sont fréquentes aux États-Unis pour les consommateurs par exemple. Le but est d’obtenir une indemnisation financière. Pour obtenir cela, les anciens utilisateurs de la version gratuite de Google Workspace (ex G Suite Legacy) se plaignent d’une rupture du contrat (on leur a promis une version gratuite pour toujours, finalement ce n’est plus le cas), et d’une violation à l’engagement implicite de bonne foi et d’utilisation équitable (on ne les met pas sur un pied d’égalité avec les autres utilisateurs, ou plutôt on ne leur demande pas leur avis pour les faire payer). La demande d’indemnisation s’élève à 5 millions de dollars, un chiffre important.

Quelle suite pour les utilisateurs concernés ?

Comme nous l’avons dit, il y a eu deux choix : accepter le passage automatique au payant, et fournir un moyen de paiement. Si l’utilisateur n’a pas donné de carte de débit/crédit, le compte était automatiquement fermé quelques mois plus tard. Ou bien refuser, et le fermer soi-même, et renoncer à toutes les options qu’offrait G Suite Legacy. Pour ces derniers, le recours collectif semble être un moyen adéquat pour afficher leur mécontentement à Google. Mais pas sûr que cela change quoi que ce soit.

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Marin Micard

Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

Marin Micard, 23 ans, Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires