Numeriblog Produits Google Equipements Google Google Assistant : activer l’assistant vocal sans lui parler

Google Assistant : activer l’assistant vocal sans lui parler

Google Assistant est un assistant à commande vocale qui peut vous aider dans vos tâches et répondre à vos questions. Vous pouvez y accéder de manière classique en disant « OK Google », ou en ouvrant l’application. […]

personnes ont consulté cet article

3 minutes

Rédigé par Marin Micard - il y a 1 an

Ce que vous allez découvrir

  • Activer l’assistant sans prononcer “OK Google”
  • L’assistant pourra compléter vos phrases
  • Google Assistant corrige vos erreurs
  • Des commandes vocales sans “OK Google” toujours disponibles

Google Assistant : activer l’assistant vocal sans lui parler

Google Assistant est un assistant à commande vocale qui peut vous aider dans vos tâches et répondre à vos questions. Vous pouvez y accéder de manière classique en disant « OK Google », ou en ouvrant l’application. Il s’agit d’un assistant alimenté par l’IA qui vous aide à trouver des informations, à accomplir des tâches et à faire avancer les choses. Vous pouvez l’utiliser pour faire une réservation pour le dîner, envoyer un message, définir une alarme ou un rappel, ou encore écouter de la musique. Vous pouvez également lui poser des questions telles que « Quel temps fera-t-il aujourd’hui ? » ou « Quelle est la capitale de la France ? ». Il peut aussi contrôler des appareils intelligents dans la maison. Par exemple, si vous avez une enceinte connectée, l’assistant peut lancer la musique directement sur l’enceinte. Il a été annoncé et publié pour la première fois en 2016, et a bien évolué depuis.

Activer l’assistant sans prononcer “OK Google”

Lors de la dernière conférence I/O, la firme de Mountain View a fait fort en annonçant plusieurs fonctionnalités pour Google Assistant, surtout en ce qui concerne le lancement et les commandes vocales. La plus grande avancée est probablement le fait que l’on pourra prochainement activer l’assistant vocal sans lui parler, c’est-à-dire sans prononcer “OK Google”. Nous en avions déjà parlé lors d’un article de blog, mais cette fois, cela va encore plus loin. L’idée n’est plus seulement d’autoriser certaines commandes vocales sans “OK Google” (nous reviendrons sur ce point plus tard dans l’article), mais bien de lancer l’assistant en regardant simplement votre appareil. L’intelligence artificielle est arrivée à un tel niveau qu’il vous suffira de regarder la caméra de votre appareil Nest Hub Max droit “dans les yeux”, et de donner votre commande vocale. L’assistant comprendra alors que vous lui parlez et vous proposera des solutions. Cela rend l’expérience encore plus naturelle. Lors de la conférence, Google a évoqué que pendant une vraie conversation entre deux humains, avant de parler, il y a généralement un contact visuel pour signifier que l’on va commencer une discussion. C’est la même chose avec Google Assistant. Pour lancer cette nouveauté, l’intelligence artificielle développée par Google se base sur cinq modèles d’apprentissage (machine learning) :

  • L’orientation de votre tête
  • Votre proximité avec l’appareil
  • La direction de votre regard
  • La façon dont vos lèvres bougent
  • Le contexte de la situation

Selon toutes ces dispositions (plus de 100 indices), Google Assistant peut donc comprendre lorsque vous parlez normalement, et lorsque vous lui parlez directement pour poser une question.

La firme de Mountain View assure que les informations sont traitées uniquement sur votre appareil et ne sont donc pas enregistrées et stockées sur Google ou sur le Web en général. De plus, il ne réagit qu’à vous, puisque cette fonctionnalité utilise la reconnaissance vocale et faciale. La maison intelligente (smart home) n’aura jamais aussi bien porté son nom.

L’assistant pourra compléter vos phrases

Le dernier (et pas des moindres) ajout est l’amélioration de l’assistant pour qu’il complète vos phrases en cas de blanc ou d’hésitation. Actuellement, si vous hésitez pendant une commande vocale, la plupart du temps, Google Assistant arrêtera d’écouter et ne prendra en compte que le début de la phrase. Par exemple, si vous dites “Lance une musique de…” et que vous arrêtez de parler pendant quelques secondes parce que vous ne retrouvez plus le nom de l’artiste, l’assistant ne pourra pas répondre à cette demande, et lancera une mauvaise musique, de manière aléatoire, ou ne répondra carrément pas. C’est d’ailleurs ce qui engendre le plus de frustrations chez les personnes qui veulent tester l’assistant pour la première fois. Pour pallier ce souci, Google a donc boosté l’IA de l’assistant vocal pour qu’il comprenne que la phrase n’est pas encore finie. Concrètement, il laissera un temps de pause plus important pour vous laisser le temps de terminer votre requête, et il analysera la phrase pour voir si elle a un sens telle quelle ou non. De plus, il pourra vous encourager en disant “Mh Mh”, c’est ce qu’on a pu constater pendant la conférence Google du 11 mai. À la fin de votre phrase, l’assistant supprimera toutes vos hésitations et répondra à votre demande complète. C’est vraiment génial !

Google Assistant corrige vos erreurs

Pour ce qui est des erreurs dans votre phrase, ce sera compris et modifié automatiquement par l’assistant. Par exemple, si vous dites “Lance la nouvelle chanson de Florence & the “something” (quelque chose), l’assistant comprendra avec le mot “something” et l’intonation de votre voix que ce n’est pas le bon mot, et que vous ne le trouvez pas, et il saura que vous voulez parler du groupe de musique Florence & the Machine.

Google Assistant : l'assistant vocal comprend la phrase même en cas d'erreur
L’IA de Google Assistant comprend la phrase même lorsque vous faites une erreur.

Des commandes vocales sans “OK Google” toujours disponibles

L’avancée incroyable que nous venons de décrire ne supprime pas les avancées faites jusqu’à maintenant dans ce domaine. Concrètement, certaines commandes vocales étaient comprises par l’assistant sans que vous ne prononciez “OK Google”. C’est toujours le cas, et le nombre de phrases a même été augmenté. Certes, si vous pouvez désormais activer l’ensemble des fonctionnalités de l’assistant sans dire OK Google, cela peut sembler inutile, mais ces phrases concernent tous les appareils, pas seulement le Nest Hub Max, donc c’est toujours une bonne idée. On appelle ces commandes les “Quick Phrases” (phrases rapides). Parmi elles, nous pouvons retenir la mise en place d’un chronomètre ou d’une alarme, le fait de demander l’heure, d’éteindre ou d’allumer les lumières, d’annuler l’alarme, d’augmenter ou réduire la luminosité, et de demander la météo. Ces phrases sont disponibles sur Google Assistant, et sont maintenant compatibles avec le Nest Hub Max.  

Lorsque ces nouveautés feront leur apparition, parler à Google Assistant n’aura jamais été aussi facile et intuitif. On se rapproche de plus en plus des interactions humaines, et c’est une vraie avancée !

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Marin Micard

Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

Marin Micard, 23 ans, Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires