Hit the road Maps, and don’t you come back no more (First Step)

318 0

Après deux heures de conduite sur autoroute, je décide de me dégourdir les jambes. Prochaine aire de repos, je décide de voir si quelqu’un d’autre que grand-mère sait faire un bon café. Clignotant droit. Première place en vue, je m’arrête un instant. La prose s’impose. Pendant ce moment de détente, je décide de vous parler un peu Google. Oui, je sais, je ne suis pas très original. Mais justement, sortons un petit peu du cadre idyllique que nous offre la G Suite. Je vous propose cette fois-ci, une balade sur la “Riviera des App” et un arrêt au belvédère que nous offre Google Maps. Cela fait un petit moment que je voulais vous conter tout le bien que je pense de cette application. Mais pourquoi avoir tant attendu Sylvain ? Force est de constater, que j’utilise de plus en plus celle-ci et que même en parlant G Suite, il arrive désormais que Maps revienne régulièrement dans la conversation. Que ce soit en privé ou entre collaborateurs d’ailleurs. Alors, il était temps de nous laisser guider sur les routes de la cartographie by Google. Attachez votre ceinture, réglez votre système audio sur Sylvain FM et partons ensemble sur les chemins de Google Maps. 

Il est libre, Maps

Lancé officiellement en 2004 par Google, Maps est en réalité le fruit de l’acquisition de la société Keyhole qui était spécialisée dans la cartographie interactive. Au cours des deux années qui suivent, le service s’ouvre en Amérique puis au Vieux Continent. L’empire Maps est en place et ne va cesser de régner sur le monde de la cartographie interactive. Mais en 2019, Google Maps c’est quoi ? C’est avant tout un brillant système de cartographie en ligne. Que ça soit sur mon ordinateur ou mon terminal mobile, j’ai au bout des ongles une solution à jour et parfaitement réaliste. Google innove sans cesse pour cette solution et nous propose un outil en parfaite adéquation avec notre réalité, là où d’autres pensent avant tout à rattraper un retard inéluctable qui fait forcément cheap par rapport à l’original. Quand tu arrives à l’heure, c’est que tu es déjà en retard.

View, View, View, vous saurez tout sur le Street View

Quand on parle Maps on pense d’abord à Street View, évidemment. Pour ceux qui ne connaissent (encore?) pas, il s’agit d’un système de navigation virtuelle offrant un panorama à 360 degrés de l’endroit souhaité. Pour schématiser, c’est l’agence de voyages la moins chère du monde, qui vous permet de voir les Chutes du Niagara, la Tour Eiffel et le Golden Gate gratuitement, sans jet lag et même en pyjama. Mieux on ne trouve pas ! Concrètement, on prends le Pegman (le nom du petit bonhomme orange en bas à droite dans Maps) et on le déplace n’importe où, pour découvrir la destination de votre choix. Je suis quand même admiratif de ce projet. Vous imaginez sincèrement, la réunion d’équipe au départ du projet et le collaborateur qui annonce : “Bon les gars, j’ai une idée formidable, on va mettre un appareil photo à 360 degrés sur une voiture et on va passer quasiment partout dans le monde, ficelé tout ça dans une webapp pour que le monde entier puisse en profiter virtuellement !”. Blague à part, ce service est quand même une bénédiction pour bon nombre d’entre nous, je pense qu’il faut s’asseoir deux minutes et penser au travail fourni par Google à ce sujet. C’est tout bonnement gargantuesque et spectaculaire. 

Voyage, Voyage…

Quand on parle Maps, on parle navigation, également. Exit bon nombre de systèmes de navigation quand on a commencé à goûter à la puissance Maps. Par le biais de conversations, il m’arrive encore de débattre ou d’expliquer à des collaborateurs que Maps est tout bonnement pour moi le meilleur système de navigation actuel. Et cela aussi bien pour les amateurs des smartphones de la Pomme (Apple CarPlay) que ceux du grand G (Android Auto). La navigation est fluide, simple et désormais, elle embarque de la réalité augmentée pour les intersections et hotspots. La loose si vous vous êtes perdus les amis !

Yes, It was my Way…

Quand on parle Maps, on parle peu de sa version professionnelle, My Maps. En fait, peu de personnes connaissent réellement Google My Maps. Savez-vous que si vous appuyez sur le gros bouton nouveau dans le Drive puis dans “Plus” vous découvrirez l’inattendu ? Il s’agit du service de cartographie que l’on connaît désormais mais en version back-office. Les mains dans le cambouis, je peux réaliser des circuits, des trajets, modéliser des aires, indiquer des hotspots tout ça sur Google Maps … je ne pense pas que vous réalisez la puissance de cet outil qui s’enregistre de surcroît dans votre Drive comme un Docs ou un Sheets. Je trouve cela vraiment formidable. Il m’est arrivé de démontrer toute la puissance de cet outil pour un collaborateur qui s’en ensuite servi pour établir, ensuite et simplement, un plan de fleurissement de la ville. Exemple criant car avec un peu de travail derrière, il a réalisé une présentation sublime, avec cartographie satellite de haute volée (merci maps), des pictos avec les photos des massifs imaginés, et ce, en calculant très facilement la distance entre chaque pour créer un véritable cheminement dans la ville. Le clou du spectacle est évidemment quand on active le mode aperçu (ou présentation) où l’on a en face des yeux une carte élégante, ultra professionnelle et surtout interactive. Tout ceci avec peu de travail et surtout sans avoir à imprimer des plans et à jouer du feutre toute la soirée…Lancez-vous pour vos projets, vous n’allez plus pouvoir vous en passer.

Ma pause café est désormais terminée. Cheveux au vent de la ventilation, je reprends la route et continue mon périple. Après quelques dizaines de kilomètres, la faim me guette et Maps aussi. Dis Google j’ai faim tu me conseille quoi ? Ouvre tes yeux Sylvain et constate que sur ta carte tu as tout ce qu’il faut et même bien plus… Je vous laisse l’eau à la bouche le temps que je trouve fourchette à mon palet et je reviens très vite pour parler Maps et marketing digital. Savoureux.

Pierre qui roule n’amasse pas Maps.

Heartily

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Sylvain TORCHOT

Sylvain TORCHOT

Responsable IT et réseaux dans plusieurs collectivités territoriales et également administrateur G Suite. Conteur d'aventures googliennes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :