Numeriblog Produits Google Chrome Apple, Google et Mozilla s’associent pour créer une référence de navigateur de nouvelle génération

Apple, Google et Mozilla s’associent pour créer une référence de navigateur de nouvelle génération

C’est agréable de voir tout le monde travailler ensemble pour améliorer le Web. Apple, Google et Mozilla, les créateurs de Safari, Chrome et Firefox, s’associent pour créer une référence de navigateur de nouvelle génération appelée […]

personnes ont consulté cet article

1 minute

Rédigé par Thierry Vanoffe - il y a 1 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Speedometer 3 : association de Safari, Chrome et Firefox

Apple, Google et Mozilla s’associent pour créer une référence de navigateur de nouvelle génération

C’est agréable de voir tout le monde travailler ensemble pour améliorer le Web. Apple, Google et Mozilla, les créateurs de Safari, Chrome et Firefox, s’associent pour créer une référence de navigateur de nouvelle génération appelée Speedometer 3, selon les tweets des trois sociétés. Cela signifie que les principaux acteurs du navigateur Web et du moteur de rendu auront leur mot à dire dans un benchmark destiné à tester les performances de leurs applications avec les dernières technologies que les sites Web peuvent utiliser.

Speedometer 3 : association de Safari, Chrome et Firefox

Dans un fil Twitter, Mozilla affirme qu’une référence construite par plusieurs sociétés Web aidera à fournir une « compréhension partagée de ce qui compte« . La société affirme que c’est important lorsque vous essayez de coordonner les développeurs Web, les organismes de normalisation, les groupes qui créent les moteurs qui interprètent le code en fonction de ces normes et les entreprises qui créent des navigateurs basés sur ces moteurs. Le compte Twitter WebKit d’Apple l’énonce en disant que « travailler ensemble nous aidera à améliorer encore le benchmark et à améliorer les performances du navigateur pour nos utilisateurs« .

Inévitablement, ce benchmark finira par être utilisé pour comparer le WebKit de Safari au Blink de Chrome ou le moteur V8 de Google au SpiderMonkey de Mozilla, ce qui pourrait être inconfortable pour les entreprises en fonction des résultats. Comme le souligne Google dans son fil Twitter, cependant, les entreprises ont mis en place des règles qui devraient aider à empêcher l’une d’entre elles d’essayer de faire pencher les résultats en leur faveur. Les changements non triviaux nécessiteront l’approbation d' »au moins deux des projets de navigateur participants » et ne peuvent pas être mis en œuvre s’il y a de fortes objections de la part des autres, et les changements majeurs nécessitent un consensus de toutes les personnes impliquées, selon la politique de gouvernance.

Il est actuellement très tôt pour Speedometer 3 – sa page GitHub indique qu’il est en « développement actif et instable » et recommande d’utiliser Speedometer 2.1 à la place. (Cette version a été principalement réalisée par l’équipe WebKit d’Apple).

Selon Google, les entreprises cherchent à s’assurer que la nouvelle version est « mise à jour pour inclure des charges de travail modernes représentatives, comme les frameworks JavaScript », et il y aura plus d’informations sur ce que c’est exactement dans les prochains mois.

Source

Besoin d'un peu plus d'aide sur Google Chrome ?

Des formateurs sont disponibles toute l'année pour vous accompagner et optimiser votre utilisation de Google Chrome, que ce soit pour votre entreprise ou pour vos besoins personnels !

Découvrir nos formations Google Chrome

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Thierry Vanoffe

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach Google Workspace CEO de Numericoach, leader de la formation Google Workspace en France. Passionné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google. N'hésitez pas à me solliciter pour vos projets de formation.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires