Numeriblog Produits Google Chrome Google Chrome : six astuces pour un navigateur fluide et rapide

Google Chrome : six astuces pour un navigateur fluide et rapide

Même s’il y a beaucoup de navigateurs internet sur le marché, il y a de grandes probabilités pour que vous utilisiez Google Chrome, comme 60 % des français. Ce navigateur est disponible sur PC, MAC, […]

personnes ont consulté cet article

3 minutes

Rédigé par Thierry Vanoffe - il y a 1 an

Ce que vous allez découvrir

  • 1. The Great Suspender
  • 2. Qlearly pour sauvegarder votre liste d'onglets
  • 3. Vider le cache
  • 4. Le gestionnaire de tâches de Chrome
  • 5. Simple Ext Manager
  • 6. Ublock Origin

Google Chrome : six astuces pour un navigateur fluide et rapide

Même s’il y a beaucoup de navigateurs internet sur le marché, il y a de grandes probabilités pour que vous utilisiez Google Chrome, comme 60 % des français. Ce navigateur est disponible sur PC, MAC, Chromebook mais aussi sur les smartphones ou tablettes. Difficile de passer à côté.

En formation, j’entends souvent que Chrome est gourmand en ressources et fait ralentir la machine (qui n’a pas souvent beaucoup de mémoire vive). Chrome est connu pour être rapide à afficher, simple et intuitif, mais il a un gros problème : il est très gourmand en mémoire RAM et c’est généralement la première source de lenteur sur les ordinateurs.


On a l’habitude de faire plusieurs choses à la fois, donc avec une dizaines d’onglets ouverts en même temps, il n’est pas rare de voir Google Chrome utiliser 2 à 3 giga de RAM. La raison pour laquelle Google Chrome utilise autant de RAM est parce que le navigateur créé un environnement distinct pour chacun des onglets ouvert sur votre navigateur Google Chrome, pour pouvoir faire en sorte qu’il n’y ait pas de problème dans le cas où il y a un onglet qui va venir se crasher ou bugger.

Sans plus tarder, voici donc six astuces pour vous aider à accélérer et optimiser l’utilisation de Google Chrome.

1. The Great Suspender

La première solution, c’est l’extension The Great Suspender, qui vous permet de suspendre certains onglets. Cette application va venir mettre en pause automatiquement au bout d’un certain temps les onglets que vous n’utilisez pas.

Il suffit d’installer cette extension Chrome et de définir au bout de combien de temps vous voulez que l’onglet devienne inactif. Au moment où vous allez en avoir besoin, il suffira de cliquer dessus pour réactiver cet onglet.

Il est également possible d’utiliser cette extension pour faire le job : Auto Tab Discard. Cet article de Numeriblog en parle, il fut un temps où The Great Suspender ne fonctionnait plus.

2. Qlearly pour sauvegarder votre liste d’onglets

La deuxième solution est de sauvegarder toute votre liste d’onglets. Vous pouvez utiliser l’extension chrome Qlearly. Elle permet d’enregistrer tous les onglets dans une liste et de pouvoir y accéder plus tard. Cette application est également utilisable en tant que To-do vu qu’elle s’affiche à chaque fois que l’on relance Chrome. Une sorte de Trello pour vos onglets. Génial ! À tester…

3. Vider le cache

Le navigateur de Google a la mauvaise habitude de mettre énormément de choses en cache. Quand vous visitez un site web, Google Chrome décide d’enregistrer cette page dans votre ordinateur pour que quand la prochaine fois que vous accédez à cette page, vous ayez cette illusion de rapidité de chargement super rapide. Le problème : Google va souvent mettre en cache également des choses un peu inutiles, ce qui fait que la taille de ce cache peut parfois atteindre jusqu’à 2 Go. Il faut donc vider son cache régulièrement. Pour cela, il vous suffit d’aller cliquer sur les trois petits points qui sont en haut à droite de votre navigateur, ensuite plus d’outils > effacer les données de navigation. Une nouvelle page va s’ouvrir : supprimez les cookies ainsi que les images fichiers en cache.

4. Le gestionnaire de tâches de Chrome

Quand on a plusieurs onglets ouverts, notre navigateur est lent, il y a de grandes chances que ce soit à cause de seulement quelques onglets qui consomment plus de RAM. Mais comment savoir qui sont ceux qui consomment le plus et ralentissent le plus votre ordinateur ? Google Chrome dispose d’un gestionnaire de tâches qui va nous permettre de savoir quelles sont les pages et les extensions les plus lentes.

Pour l’ouvrir, il suffit de cliquer sur plus d’outils > gestionnaire de tâches, une fois que vous avez la liste sous les yeux, vous constatez que certains onglets ou extensions consomment plus que les autres et vous allez pouvoir les supprimer un par un.

5. Simple Ext Manager

Il y a plus de 200.000 extensions Chrome sur le Chrome Web Store de Google. Pour nos besoins, nous en testons souvent des dizaines, et il est important de les désinstaller ou désactiver pour ne pas qu’elles tournent en tâche de fond. Pour la sécurité, c’est aussi idéal de supprimer ce qui n’est pas utilisé quand vous n’avez pas développé l’extension en interne.

Allez dans plus d’outils > extension pour supprimer les extensions une à une ou celles que vous n’utilisez plus. Mais si vous en utilisez beaucoup et que vous aimez les avoir sous le coude au cas où, utilisez SimpleExtManager.

Cette extension permet de désactiver ou de réactiver n’importe quelle extension au gré de vos besoins.

6. Ublock Origin

Quand une page web se charge, en moyenne 30 % de son contenu est de la publicité. Volontairement, je n’ai pas mis de publicités sur Numeriblog pour faciliter votre confort. Pour éviter les pubs sur d’autres sites, vous pouvez utiliser un Ads-bloqueurs (un bloqueurs de publicité). Ublock Origin est bien moins permissif et bien plus robuste que son rival Adblock. Quand vous irez sur internet, vous ne verrez plus ces publicités. Ublock a aussi l’avantage de désactiver les pré-chargements des pages web.

J’espère qu’avec ces astuces, vous aurez dorénavant un navigateur beaucoup plus fluide, plus rapide, avec moins de crash.

Pour aller plus loin sur l’utilisation de Google Chrome, nous proposons chez Numericoach des formations sur le sujet. Voici la page spécifique sur la partie Chrome.

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Thierry Vanoffe

Thierry VANOFFE, consultant, formateur, coach Google Workspace CEO de Numericoach, leader de la formation Google Workspace en France. Passionné par Google, ce blog me permet de partager cette passion et distiller tutos, trucs, astuces, guides sur les outils Google. N'hésitez pas à me solliciter pour vos projets de formation.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires