Numeriblog Google Workspace Le billet de François – Le compte Google : joies et dangers

Le billet de François – Le compte Google : joies et dangers

A fiabilité égale, ce que l’on demande à un système informatique, c’est d’être simple tout en assurant une sécurité totale. Et la seule méthode pour cela est l’association de l’encryptage et des comptes personnels. D’ailleurs, […]

personnes ont consulté cet article

2 minutes

Rédigé par François BACCONNET - il y a 3 ans

Le billet de François – Le compte Google : joies et dangers

A fiabilité égale, ce que l’on demande à un système informatique, c’est d’être simple tout en assurant une sécurité totale. Et la seule méthode pour cela est l’association de l’encryptage et des comptes personnels. D’ailleurs, même si c’est pour un usage professionnel, tout compte est personnel : rappelez-vous que c’est toujours une erreur que de partager un compte, même entre conjoints. A l’inverse, ne faîtes pas comme certains qui recréent un compte dès qu’ils ont oublié le mot de passe, c’est à dire toutes les semaines. (voir mon billet sur les mots de passe).Le problème, c’est que notre activité numérique n’est pas monolithique : si nous avions un compte et des identifiants pour chaque application que nous utilisons, ce serait impossible. C’est la raison pour laquelle les supports de données physiques, tels que les clés usb et disques mobiles ne sont sûrs, car malgré l’accès très aisé à des logiciels de cryptage, personne ne les utilisent. Donc, Google a raison : le système du Cloud est bien plus sûr. En confiant la responsabilité de tout ce qui est technique, compliqué, rébarbatif et coûteux à des entreprises de services qui ne font que ça et qui, forcément, ont plus d’expertise et de ressources mutualisées, on peut se libérer de ces contraintes.

En misant tout sur le web, il y a vingt ans, Larry Page et Sergey Brin envisageaient déjà les possibilité de connectivité d’un tel système. Le vieux

Veuillez créer un compte pour lire la suite de cette ressource

L’accès à cette ressource se fait gratuitement en créant un compte Numerifan. Les abonnements payants donnent également accès aux cours gratuits.

Je crée un compte gratuit

Paywall image

Cet article est réservé aux abonnés. Pourquoi ?

Fournir tout ce contenu nous demande beaucoup de temps, des ressources et une veille permanente. Accédez à ce contenu en rejoignant notre super communauté, pour tous nous remercier 💪

Rédacteur

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] m’éloigne un peu de Google aujourd’hui pour prolonger mon billet de la semaine dernière sur les joies et les dangers du compte unique servant à accéder à tous les […]

Cet avis vous a été utile ?