Numeriblog Hors-sujet Top 10 des meilleures blagues de Google pour le 1er avril

Top 10 des meilleures blagues de Google pour le 1er avril

Depuis 2020, Google a arrêté de faire des blagues pour le 1er avril. En raison de la crise sanitaire, la bonne humeur n’était pas au beau fixe. Mais avant cette terrible période, la firme de […]

5(1)
personnes ont consulté cet article

5 minutes

Rédigé par Dimitri Dehaene - il y a 11 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Le canular MentalPlex 
  • Un Google traduction pour les animaux 
  • Le concours de la meilleure vidéo Youtube 
  • La chasse aux pokémon de Google Maps
  •  Le jeu snake sur une carte 
  • Un nettoyage d’écran automatique 
  • Le bouton Mic Drop sur Gmail 
  • Un service qui permet de discuter avec ses plantes 
  • Le jeu Pac-man sur Google Maps 
  • Retrouver ses chaussettes avec Google 

Top 10 des meilleures blagues de Google pour le 1er avril

Depuis 2020, Google a arrêté de faire des blagues pour le 1er avril. En raison de la crise sanitaire, la bonne humeur n’était pas au beau fixe. Mais avant cette terrible période, la firme de Mountain View ne se gênait pas pour jouer des tours à ses utilisateurs. Il faut dire que Google adore ce jour si spécial du poisson d’avril. On l’a déjà dit, avec ses nombreux Easter eggs, le géant américain possède un côté décalé et amusant. Dans cet article, vous découvrirez notre top 10 des meilleures blagues de Google pour le 1er avril. Et non ce n’est pas une blague, ces petites plaisanteries ont réellement existé. Nous vous souhaitons une bonne lecture !    

Pour commencer un poème sur la thématique :

Google nous fait toujours rêver, Avec ses outils pour travailler, Et ce premier avril, il est temps, De découvrir ses canulars surprenants.

Google Workspace, l’outil préféré, Pour travailler avec efficacité, Mais ce jour-là, il devient farceur, Et nous offre des fonctions au goût de l’heure.

Des filtres pour le son et les images, Des emojis en 3D pour les messages, Ou encore des salles de réunion flottantes, Pour discuter en toute légèreté amusante.

Google Maps, toujours plus pratique, Pour trouver notre chemin sans panique, Mais ce jour-là, il nous réserve, Des directions farfelues qui nous font réserver.

Des routes sinueuses en forme de cœur, Des détours étranges pour une heure, Ou encore des trajets en ballon, Pour visiter le monde en douce fiction.

Google Photos, notre album de souvenirs, Où l’on peut stocker nos plus beaux plaisirs, Mais ce jour-là, il se met en scène, Et nous propose des montages surprenants.

Des portraits animés en mouvement, Des collages avec des légumes apparents, Ou encore des souvenirs retouchés, Pour nous faire rire et émerveiller.

Google nous offre des canulars innovants, Pour célébrer ce premier avril en grand, Et nous rappeler que le travail, c’est bien, Mais s’amuser un peu, c’est encore mieux.

Le canular MentalPlex 

Le canular MentalPlex est le plus ancien de tous. C’est le premier poisson d’avril que Google a créé. En 2000, l’entreprise californienne a mis en place une technologie qui lisait dans l’esprit de l’utilisateur. En effet, ce dernier devait penser à sa recherche pour pouvoir accéder à une page web sans devoir taper de mots-clés. Mais bien évidemment, rien ne s’est passé comme prévu. Les plus curieux ont testé MentalPlex et sont tombés sur des messages d’erreurs à chaque tentative. Ces derniers sont pour le moins atypiques : 

  • erreur 007 : la requête n’est pas claire. Réessayez après avoir retiré le chapeau, les lunettes et les chaussures ; 
  • erreur 4P : Vous ne savez pas si votre recherche concerne l’argent ou les singes. Veuillez réessayer ;
  • erreur : conviction insuffisante. Veuillez taper dans les mains trois fois, tout en chantant « Je crois » et réessayez ;
  • etc. 

On imagine bien les utilisateurs faire ce que le message d’erreur leur dit et c’est à mourir de rire. Sacré Google, pour un premier poisson d’avril, il a tapé fort. 

Google MentalPlex, le premier poisson d'avril de Google

Un Google traduction pour les animaux 

Si vous avez un animal de compagnie, vous avez sans doute déjà voulu savoir ce qu’il pense. Rien de pire que d’entendre votre chien aboyer sans connaître la raison. En 2010, pour le 1er avril, le célèbre service de traduction, Google Translate, permettait de traduire les paroles de nos petites bêtes en l’espace d’une journée. En bref, voici ce qu’il fallait faire pour arriver à un résultat : 

  1. Télécharger l’application Translate for Animals ; 
  2. Sélectionner l’animal de votre choix ; 
  3. Choisir votre langue ; 
  4. Enregistrer votre animal ; 
  5. Découvrir le résultat. 

Finalement, des traductions amusantes sont données. Est-ce une fausse conversation ou un réel coup de génie de la part de Google ? La réponse semble évidente mais on ne sait jamais, la firme de Mountain View est capable de prouesses exceptionnelles. Un moyen d’avoir la confirmation que les chiens aiment aboyer sans aucune raison (et pour manger bien entendu).    

Le concours de la meilleure vidéo Youtube 

En 2013, Youtube est allé de sa petite farce. La plateforme de vidéos en ligne avait annoncé que plus aucun contenu ne pourrait être publiable. L’application a lancé un faux concours et une procédure imaginaire de sélection en annonçant que la vidéo gagnante sortirait en 2023 et deviendrait la seule nouvelle vidéo du service. 

Les créateurs de contenus ont sûrement dû avoir un petit coup de stress en voyant cette annonce. Nous imaginons qu’ils ont charbonné pour créer la vidéo parfaite et gagner ce concours.  

Image de référence

La chasse aux pokémon de Google Maps

En plus d’avoir un certain humour, Google voit l’avenir. En 2014, le géant américain a permis aux fans de pokémon de se transformer en dresseur le temps d’une journée. Une chasse aux Pokémon a été créée sur Google Maps à l’aide des coordonnées GPS présents sur la carte en ligne.  

En arrivant sur les lieux, pas de pokémon bien évidemment. Mais le rêve est devenu réalité pour les amateurs du dessin animé et des jeux. 2 ans plus tard, Niantic lançait le jeu Pokémon Go. L’application a fait un carton et des milliers de joueurs ont parcouru les rues pour trouver des Pokémon. Un poisson d’avril qui est finalement devenu viral. 

 Le jeu snake sur une carte 

Nous avons tous déjà joué au snake sur notre calculatrice pendant un cours de mathématiques un peu fastidieux. Le célèbre serpent s’est immiscé dans Google Maps mais dans le design d’un train. Le but était d’aller chercher des voyageurs sur la carte. Le train roulait dans plusieurs grandes villes différentes : 

  • Le Caire ; 
  • Londres ; 
  • Sydney ; 
  • San Francisco ; 
  • Tokyo ; 
  • São Paulo. 

Une manière de jouer au snake sur votre outil de cartographie préféré. Si vous souhaitez vous amuser, le jeu est toujours disponible actuellement.  

Un nettoyage d’écran automatique 

À l’aide d’une vidéo parue en 2019, Google a fait croire qu’une nouvelle fonctionnalité allait arriver : un nettoyeur d’écran automatique. Lorsqu’une tâche apparaît, un capteur se déclenche et arrose l’écran. En moins de quelques secondes, votre téléphone est comme neuf et repart de plus belle. 

Avouez, on aimerait bien qu’une telle invention voit le jour dans le futur. On passerait moins de temps avec une lingette à essuyer notre écran pour qu’il soit brillant. Ça serait de l’énergie et du temps gagné mais pour le moment, ce n’est malheureusement rien d’autre qu’un poisson d’avril.  

Le bouton Mic Drop sur Gmail 

En 2016, Google a fait une blague qui n’est pas passée inaperçue, c’est le moins que l’on puisse dire. Sur Gmail, Google a créé le bouton Mic Drop. Grosso modo, c’est une fonctionnalité qui permet de terminer une conversation avec un GIF d’un minion lâchant un micro, en pièce jointe. Seul problème le bouton se trouvait à l’endroit de la rubrique “ envoyer et archiver” et par habitude, les utilisateurs ont appuyé sur le bouton.

Une animation censée être drôle qui a vite pris une tournure négative. Certains se sont retrouvés dans des situations gênantes : 

  • un employé de pompes funèbres a envoyé un mail avec le GIF ; 
  • un internaute a vu un boulot lui passer sous le nez à cause de ce poisson d’avril. 

Dépassé par les événements, Google a présenté ses excuses mais malheureusement, le mal est fait.     

La blague Mic Drop de Google sur Gmail

Un service qui permet de discuter avec ses plantes 

Non vous ne rêvez pas ! Google a mis en place un service pour discuter avec ses plantes. En effet, le 1er avril 2019, la firme de Mountain View a intégré Google Tulip au Google Assistant. Pour activer cette fonctionnalité, il fallait simplement demander “Talk to Tulip Translator”. Ensuite, après une petite réflexion, l’assistant transmet les demandes et envies de la tulipe comme par exemple : 

  • de lui donner un peu d’eau ; 
  • de la mettre dans une pièce avec plus d’espace ; 
  • de passer sa musique préférée. 

La conversation n’ira pas très loin mais c’est une invention assez rigolote. 

Le jeu Pac-man sur Google Maps 

Le 1er avril 2015, Google a lancé Pac-Man sur Google Maps. Le personnage circulaire mangeur de pac-gommes s’est retrouvé sur les routes de l’application. Comme une habitude ne se perd pas, les fantômes étaient toujours aussi pot de colle. Cette version de Pac-Man est restée une dizaine de jours sur le logiciel en ligne de Google. 

Jouer à Pac-Man sur Google Drive

Retrouver ses chaussettes avec Google 

Il n’y a rien de pire que de retrouver une chaussette sur deux après une lessive. En 2016, Google s’est moqué de la situation en inventant Google Search for your Socks. Sur l’application, une balise GPS indique si vous êtes proches ou éloignés de votre chaussette. Petite précision, lorsque vous appuyez sur la balise, une musique se déclenche. Cet élément sonore n’est autre que “Trololo”. 

Une blague, disponible uniquement en Australie,  qui peut agacer celles et ceux qui passent des heures à retrouver une chaussette perdue. 

Retrouver ses chaussettes avec Google

Cette année, nous ne savons pas encore si Google va revenir avec ses poissons d’avril. Une chose est sûre, Numeriblog ne vous fera pas de blagues. Même durant cette période, vous retrouverez des articles sur l’univers Google Workspace sur notre site. À bientôt pour de nouvelles aventures !

Articles similaires

  • Articles connexes
  • Plus de l'auteur

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Dimitri Dehaene

Je m’appelle Dimitri Dehaene, j’ai 20 ans, je suis alternant en Journaliste/rédacteur depuis le mois de septembre 2022. Je rédige des articles pour Numeriblog et Numericoach et j’améliore le référencement naturel de nos contenus.

S’abonner
Notification pour

5

Note du cours

(1)

(0)

(0)

(0)

(0)

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Thierry Vanoffe
Votre note :
     

Merci Dimitri pour cette belle rétrospective !