All I want for XMas is You (Part 2)

440 0

Cher Père Noël, 

Tout d’abord, je suis ravi de lire dans ta réponse, que la première partie de ma lettre t’a plu et fait sourire. Tu sais ô combien, j’affectionne Google. Et à travers ces quelques lignes, je voulais simplement te faire part de mes souhaits pour continuer à faire progresser à mon humble niveau,  notamment la G Suite. Je me dévoue pour écrire tout haut, ce qu’une bonne majorité d’entre nous, pense tout bas. Après tout, on forme une grande et belle équipe non ? Je suis content de lire dans tes premiers retours que mes orangettes étaient bonnes et que toi aussi, tu étais d’accord sur pas mal de points que j’ai abordés. 

Oui je sais, j’en fais un peu trop sur les contacts partagés tu as raison, mais tu sais, des fois, il faut savoir taper du pied dans la fourmilière et voir ce qu’il en ressort. Et je suis désolé de t’apprendre que je n’ai toujours pas de réponse de notre bienfaiteur de Mountain View. Je ne désespère pas. Jamais. La pugnacité d’un vaut la ténacité de plusieurs. En attendant, j’ai décidé d’allonger la liste de mes revendications. Je suis sûr que cela va te plaire et que tu me feras part de tes impressions entre deux ou trois livraisons de cadeaux.

Je vais cette fois-ci, insister sur Google Drive et son évolution. Aux premières lueurs des drives partagés, on m’a présenté une révolution, il faut bien le dire. C’est vrai, avant le team work c’était comme chercher un brin de génépi en plein milieu du désert de Gobi. Une furieuse utopie. A cette époque précise, on me l’a présenté de deux manières précises. Le Drive partagé est un espace collaboratif pour des équipes mais également une sphère ponctuelle et transversale pour la mise en oeuvre par exemple d’un projet. Dans le scope du projet ok. Mais pourquoi ne pouvons- nous pas partager des sous-dossiers dans les anciens Drives d’équipes ? Cela n’a aucun sens. D’autant plus que le partage d’un document est lui, possible. Hey Google, je peux bien avoir mon espace cloisonné et vouloir partager une pièce précise de ce maillage, non ? Je suis ouvert au débat bien entendu. J’entends qu’il peut s’agir d’un choix délibéré de partager l’entité entière, mais cela nous oblige au cloisonnement à outrance. Je précise également que l’on m’avait confié que ce point soulevait de nombreuses interrogations chez les end users et que cette anomalie était en haut de la pile… A méditer.

Tiens, j’ai même une idée. Pourquoi ne pas créer une “capsule” qui permettrait à nos collaborateurs d’envoyer ces dossiers parfois lourds à l’extérieur. Je vous arrête de suite; oui, on peut faire ceci via l’onglet “Avancé”  dans le menu “Partager”. On règle sur “accessible: toute personne disposant du lien” et on envoie ceci à qui l’on veut. On tombe alors sur un Drive front-office mais c’est un peu compliqué à expliquer vois-tu… Donc j’imaginerais bien une fonction de super-partage qui mixerait les avantages du Drive et du fameux WeTransfer (j’en ai marre de l’entendre celui-là). Toujours dans les Drives partagés, nous sommes bien d’accord. 

Sinon Père Noël note que, dans un registre beaucoup plus fashion week, j’aime parer mes quelques sous-dossiers de couleurs. Je ne demande pas d’habiller mes Drives en Prada (le diable de Redmond s’en charge déjà) mais juste de gratifier ma pupille de quelques touches colorées par-ci, par-là. J’aimerais aussi que la liseuse de PDF soit revue qualitativement. Pourquoi ne pas ouvrir désormais un PDF dans un onglet à proprement dit et pouvoir bénéficier de quelques options non négligeables que l’on retrouve dans Docs (annotation, commentaire clair…). Ou tiens, encore mieux, l’ouvrir directement dans Docs avec comme symbole l’extension .PDF, comme c’est désormais le cas avec .Doc ou .Docx. 

Promis, je vais t’épargner l’éternelle requête “Pourquoi on ne retrouve pas fusion de lettres et publipostage ?”. J’aime cette question. Elle est tellement savoureuse. On reconnait tout de suite, l’aficionado de Word. Comme si cette personne passait 35 heures de ses semaines à ne faire que ça. Question de vie ou de mort numérique. J’imagine même des clubs en France de “Fusion et Publipostage” avec des meet-up entre fans, des voyages à Seattle pour se prosterner devant le siège social de Microsoft. C’est une blague Père Noël, je voulais juste te faire sourire. En cette période, tu dois être surmené. Tu arrives à voir si des enfants utilisent une fusion de document pour tes lettres? Promis, j’arrête tu vas t’étouffer avec les orangettes.

Ha, j’allais oublier, si dans Docs et dans Sheets et dans l’option (magnifique) “envoyer en tant que pièce-jointe le document”, nous pouvions intégrer une vraie signature de mail professionnel comme dans tous nos autres courriels, ça serait bien. J’aime l’idée. 

Voilà Père Noël, je crois que je t’ai tout dit. Je ne te retiens pas plus longtemps, alors j’espère que ta route sera aussi joyeuse que les autres années. J’espère que tu ne verras ni trop d’incendies en Amazonie ni de déforestations massives. J’espère que tu verras plus la joie que la colère des peuples. J’espère que tu verras plus les sourires que les sanglots des enfants partout dans le Monde. J’espère que tu apporteras du bonheur partout et du malheur nulle part. 

Au passage, n’oubliez pas d’inscrire tout cela dans la vôtre également. 

Heartily

PS : je t’ai remis une petite boîte d’orangettes pour la route.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Sylvain TORCHOT

Sylvain TORCHOT

Responsable IT et réseaux dans plusieurs collectivités territoriales et également administrateur G Suite. Conteur d'aventures googliennes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :