Numeriblog Google Workspace Looker Studio, exploitez vos données Au revoir Data Studio, bonjour Looker Studio ! Quelles conséquences pour l’outil de reporting de Google ?

Au revoir Data Studio, bonjour Looker Studio ! Quelles conséquences pour l’outil de reporting de Google ?

“Starting today, Data Studio is now Looker Studio.” C’est par ces mots que Google a officialisé Looker Studio ce 11 octobre 2022. Quelles sont les conséquences ?

personnes ont consulté cet article

3 minutes

Rédigé par Laetitia Deken - il y a 4 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Pourquoi ce changement ?
  • Google fusionne ses outils BI et ML avec Looker Studio
  • Quelles sont les conséquences de ce changement pour les utilisateurs ?
  • Looker Studio Pro : une version payante annoncée par Google
  • Conclusion

Au revoir Data Studio, bonjour Looker Studio ! Quelles conséquences pour l’outil de reporting de Google ?

“Starting today, Data Studio is now Looker Studio.” C’est par ces quelques mots que la firme de Mountain View a officialisé le nouveau nom du désormais ex Data Studio le 11 octobre 2022. Comment en est-on arrivé à ce changement majeur ? Quelles sont les conséquences pour ses utilisateurs ? Focus sur les annonces faites ce mardi lors du Google Cloud Next 2022…

Logos Data Studio devient Looker Studio
En haut, l’ancien logo de Data Studio. En bas, le nouveau logo de Looker Studio depuis le 12 octobre 2022.

Pourquoi ce changement ?

Beaucoup d’annonces ont été faites lors de ce Google Cloud Next ‘22. Nombre d’entre elles sont liées à la data, dont une qui n’est pas passée inaperçue durant ces dernières heures !

Le 11 octobre 2022 restera en effet une date mémorable dans l’histoire de l’outil de Business Intelligence de Google : Data Studio est devenu Looker Studio. Effectuons d’abord un petit retour en arrière pour comprendre la signification de ce nouveau nom…

En 2020, Google rachète la plateforme Looker, spécialisée dans les solutions de visualisation, d’analyse et de gestion des données dans le cloud, pour 2,6 milliards de dollars. Ce rachat avait pour but d’aider Google Cloud (et donc Data Studio qui existait déjà) à faire face à ses concurrents dans le domaine toujours plus renforcé de l’analyse big data (Tableau Software, Microsoft PowerBI, etc.).

Looker renforcera les capacités d’analyse et de stockage de données de Google Cloud, y compris BigQuery, ce qui permettra à nos clients de relever plus rapidement certains de leurs défis commerciaux les plus difficiles, tout en gardant le contrôle total de leurs données”.

Thomas Kurian, PDG de Google Cloud, en février 2020.

Depuis cette date, Google intègre progressivement Looker à ses autres outils. On pense notamment au support de Google Marketing Analytics Suite ou encore à Connected Sheets.

Pour résumer, en 2020, Google avait déjà pour ambition d’allier les forces de Data Studio (service de dataviz gratuit) et de Looker (service d’analyse payant). C’est chose faite depuis le 11 octobre sous la bannière Looker Studio (qu’on appellera aussi LS de temps en temps).

Le message est désormais clair : Looker Studio est le nouveau visage de la BI chez Google.

Google fusionne ses outils BI et ML avec Looker Studio

Le nouveau Looker Studio annoncé ce mardi constitue donc le point d’orgue de cette stratégie de renforcement des produits BI de Google. 

En effet, toutes les technologies d’Intelligence Artificielle (IA) et de Machine Learning (ML) rejoignent Looker Studio.

Data Studio, qui permettait de créer des rapports à partir de multiples sources, rejoint lui aussi Looker Studio. Cet outil a même été le point central de cette mutation grâce à son nombre gigantesque de sources de données disponibles et exploitables :

“Looker Studio prend actuellement en charge plus de 800 sources de données avec un catalogue dépassant les 600 connecteurs, ce qui facilite l’exploration des données provenant de différentes sources.”

Kate Wright, Directrice Générale de la gestion des produits de BI chez Google Cloud, le 11 octobre 2022.

En lisant tout cela, vous devez vous dire devant votre écran, mais qu’est-ce que cela change pour moi ? Et c’est une très bonne question !

Quelles sont les conséquences de ce changement pour les utilisateurs ?

Concrètement, à l’heure où sont écrites ces lignes, cette annonce ne change rien pour les utilisateurs. L’interface reste la même, les rapports restent toujours accessibles via le compte Google et il est toujours possible de partager ses rapports.

Interface Looker Studio
L’interface de Looker Studio depuis le 12 octobre 2022. Notez le changement de logo en haut à gauche…

Pour le moment, il s’agit surtout d’une annonce de rebranding. Seul le logo a changé.

Le géant américain promet une refonte de l’interface de Looker Studio, sans plus de précision pour l’instant.

Google promet également l’intégration de Looker à Google Workspace. Mais la grande nouveauté reste l’annonce de Looker Studio Pro, une version payante de l’outil ! Kesako ?

Looker Studio Pro : une version payante annoncée par Google

Pas d’inquiétude, la version de base de Looker Studio restera gratuite.

Cependant, Google a aussi annoncé lors de ce Cloud Next ‘22 une version professionnelle de Looker Studio. Baptisée Looker Studio Pro, elle disposera de fonctionnalités supplémentaires. Des rumeurs annoncent un prix de 7$/mois par utilisateur mais cela reste à confirmer.

Voici ce que nous savons pour le moment sur cette nouveauté :

  • La possibilité d’une intégration avec Dataplex (un data fabric pour gérer, surveiller et assurer la gouvernance des données ainsi que la visibilité des métadonnées) ;
  • L’arrivée d’un support d’accompagnement ;
  • Des fonctions de gestion d’entreprise, des capacités de collaboration en équipe et de SLA (Accords de service) ;
  • Une collaboration renforcée entre Looker Studio et les outils des concurrents, dont Tableau et PowerBI ;
  • Un accès à vos Looker Model directement depuis LS via un connecteur natif intégré ;
  • Et bien d’autres choses encore, qui seront annoncées prochainement !

Cette version Looker Pro permettra également de corriger deux défauts présents dans l’ex Data Studio :

  • Éviter les risques de coupures de sources de données : en effet, ces dernières seront désormais disponibles au niveau “Organisation” et non plus au niveau “Individuel”. Ainsi, vos sources de données ne seront pas perdues même si la personne qui les a créés initialement quitte l’entreprise ;
  • Une meilleure gestion des droits et des rapports grâce aux “Teams Workspaces” : les membres d’un workspace ont automatiquement accès au contenu créé, et les autorisations spécifiques sur les espaces de travail dépendent du rôle qui leur est attribué : gestionnaire, gestionnaire de contenu ou contributeur.

Pour résumer, Looker Studio Pro proposera des workspaces ainsi qu’une meilleure gestion des rapports et sources de données au niveau de l’organisation ! Pas mal, non ? 

Conclusion

Depuis quelques temps, Google a décidé de monter en puissance sur la data et le cloud et cet événement Next ‘22 nous l’a encore prouvé. En effet, le géant américain ambitionne de devenir le data cloud le plus ouvert du marché. Looker Studio aura sa part dans cette stratégie de conquête et cela promet de belles mises à jour dans les semaines et mois à venir. Stay tuned !

Chez Numericoach, nous avons hâte de vous présenter toutes ces nouveautés dans nos nouvelles formations Looker Studio. N’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur ce lien pour nous solliciter !

Besoin d'un peu plus d'aide sur Looker Studio ?

Des formateurs sont disponibles toute l'année pour vous accompagner et optimiser votre utilisation de Looker Studio, que ce soit pour votre entreprise ou pour vos besoins personnels !

Découvrir nos formations Looker Studio

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Laetitia Deken

Data Analyst et rédactrice pour Numeriblog

Data Analyst. J'utilise les données pour développer ma curiosité.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Au revoir Data Studio, bonjour Looker Studio ! Quelles conséquences pour l’outil de reporting… […]

Cet avis vous a été utile ?