Numeriblog Produits Google Equipements Google Google Home : retour sur les dernières fonctionnalités de l’assistant Google

Google Home : retour sur les dernières fonctionnalités de l’assistant Google

Cela faisait quelques temps que nous n’avions pas parlé de l’actualité de Google Home sur Numeriblog. Et pour cause. Ce n’est pas la thématique qui connaît le plus de nouveautés. Si l’on compare avec les […]

personnes ont consulté cet article

3 minutes

Rédigé par Marin Micard - il y a 6 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Supprimer des appareils pour améliorer la vitesse de réaction de l’assistant Google
  • Des commandes pour arrêter l’assistant sans dire “OK Google”
  • Des nouveaux produits connectés à l’assistant
  • Apprendre de nouvelles langues

Google Home : retour sur les dernières fonctionnalités de l’assistant Google

Cela faisait quelques temps que nous n’avions pas parlé de l’actualité de Google Home sur Numeriblog. Et pour cause. Ce n’est pas la thématique qui connaît le plus de nouveautés. Si l’on compare avec les applications de la suite bureautique Google Workspace (Docs ou Sheets par exemple), la comparaison est flagrante. Cependant, quelques nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition dans l’univers Google Home, notamment par rapport à l’assistant Google, et c’est pourquoi nous allons les regrouper dans un article. Bonne lecture !

Google Home : assistant Google

Supprimer des appareils pour améliorer la vitesse de réaction de l’assistant Google

Cette nouveauté va faire plaisir à tous les utilisateurs de Google Home. En effet, il arrive fréquemment que l’assistant Google soit ralenti en fonction du nombre d’appareils connectés. Si votre seul smartphone est relié à Google Assistant, cela ne devrait pas poser de problèmes. Mais si vous avez la collection complète des appareils connectés de Google à l’assistant, celui-ci a tendance à être assez lent, voire carrément long. D’autant plus si votre connexion Internet n’est pas idéale. L’outil censé faciliter et accélérer la vie à domicile a donc l’effet inverse. Google a donc lancé un nouveau moyen d’améliorer l’assistant sur Android : il est possible de supprimer des appareils qui n’ont pas utilisé l’assistant Google depuis plus de trois mois. Google Home garde en mémoire toutes vos commandes vocales faites à l’assistant. Ainsi, si l’application ne détecte rien sur un appareil pendant la durée de trois mois, vous pourrez le supprimer.

Google Assistant : supprimer des appareils pour améliorer la vitesse
Supprimer des appareils liés à Google Assistant lorsqu’ils ne l’ont pas utilisé pendant trois mois.

Notons tout de même qu’il vous suffira de configurer à nouveau l’assistant sur l’appareil supprimé pour que tout redevienne comme avant, ce qui ne prend pas beaucoup de temps.

Pour ce faire, rendez-vous dans l’application Google Assistant, puis dans les paramètres de l’application. Vous devriez voir un paramètre plus gros que les autres qui vous permettra de supprimer des appareils inutilisés. Une fois dans ce menu, choisissez les appareils disponibles (ceux qui n’ont pas d’activité depuis plus de trois mois), puis supprimez-les. Croyez-nous, il est possible de retrouver énormément d’appareils, et cela fait une réelle différence, notamment dans la rapidité d’exécution de l’assistant.

Des commandes pour arrêter l’assistant sans dire “OK Google”

Nous vous avions déjà parlé de la possibilité d’utiliser Google Assistant sans prononcer “OK Google” il y a quelques mois. Ce menu s’appelle “Quick Phrases”, et permet donc à l’utilisateur de communiquer avec l’assistant de manière plus rapide et plus souple. À l’époque, cette fonctionnalité n’était disponible que pour un certain nombre de commandes, comme arrêter un minuteur ou encore un minuteur. Désormais, pour toutes les commandes nécessitant un arrêt de l’assistant, il sera possible de dire “Stop”, sans le “OK Google” habituel. En effet, l’assistant reste connecté et ouvert pendant sa réponse, et vous n’avez plus qu’à parler et à dire stop. Avant de continuer, il faut préciser quelque chose d’essentiel. La fonctionnalité Quick Phrases n’était disponible qu’en anglais pour les utilisateurs ayant configuré cette langue en premier choix (aux États-Unis par exemple). Pour cette autre nouveauté, c’est la même chose. Les utilisateurs français ne pourront donc pas bénéficier de cet ajout très pratique. Nous tenions quand même à vous en parler étant donné que c’est la suite logique de notre article sur les actions sans OK Google. Et qui sait, peut-être que Google se décidera à faire plaisir aux utilisateurs français de l’assistant bientôt.

En pratique, cette fonctionnalité peut servir notamment lorsque l’assistant Google se lance dans une logorrhée interminable, et c’est assez fréquent.

Des nouveaux produits connectés à l’assistant

Cette partie sera un peu plus courte, il s’agit surtout de lister les produits qui peuvent maintenant être connectés à Google Assistant, ou qui sont reliés de près ou de loin à l’assistant.

Enceinte Xiaomi

Xiaomi a présenté récemment une nouvelle enceinte connectée munie d’un capteur infrarouge. Cette fois, c’est Google Assistant qui a été choisi pour être l’assistant vocal de ce modèle. Et c’est à noter parce que les précédentes enceintes Xiaomi se sont souvent tournées vers des assistants chinois uniquement.

Radioplayer

D’ordinaire, c’est TuneIn qui sert de radio à Google Assistant. C’est un site d’hébergement qui permet à un utilisateur d’écouter des centaines de radios et webradios différentes. Cependant, le fonctionnement de TuneIn n’a pas été parfait pour les utilisateurs de l’assistant Google. Des radios indisponibles, des bugs d’écoute, etc. Désormais, un nouveau service a été ajouté : Radioplayer. Plus de 500 stations de radio sont disponibles, tout comme des podcasts. La qualité est au rendez-vous, et le choix est plus large. Dites simplement “OK Google, parle avec Radioplayer” et le tour est joué. Vous pourrez ensuite choisir la radio de votre choix. Il sera également possible de changer de radio pendant l’écoute en disant “OK Google” ainsi que le nom de la radio que vous voulez écouter. Ainsi, même si Radioplayer n’est pas le service radio par défaut de l’assistant, il est plus efficace.

Apprendre de nouvelles langues

Encore une fois, cette fonctionnalité n’est pas disponible pour l’ensemble des comptes Google. Mais pour les heureux élus, c’est un bon moyen de perfectionner son niveau dans les langues étrangères. Le principe est le suivant : à chaque demande que vous faites à l’assistant, il vous répondra d’abord en français, puis dans la langue que vous aurez choisie. C’est un super ajout de la part de Google afin de se familiariser avec une nouvelle langue. L’idée n’est pas de prendre des cours, mais d’entendre des mots que vous connaissez en français dans une autre langue. C’est déjà un bon début, et vous n’avez rien d’autre à faire que d’écouter. Pour activer ce mode, allez dans les paramètres de l’assistant Google, puis sélectionnez “entraînement linguistique”. Ensuite, déterminez la deuxième langue en plus du français, puis un niveau de difficulté, et enfin une vitesse de prononciation. Comme nous l’avons dit, il est possible que vous n’ayez pas accès à cette fonction, mais vous ne risquez rien à tenter le coup.

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Marin Micard

Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

Marin Micard, 23 ans, Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires