Le billet de François – Le cimetière des produits Google

316 1

Vous souvenez-vous de Reader ? Beaucoup, comme moi, utilisaient ce lecteur de RSS en ligne tous les jours ou presque pour faire un peu de veille rapidement sur de multiples sources. Alors, bien sur, quand Google a décidé de supprimer ce service, comme beaucoup d’autres, j’ai basculé sur Feedly. Mais mon usage y est moindre et différent ; sans être réellement gênante, la pub est présente surtout là où l’on ne voudrait pas. Ainsi, mon usage actuel des RSS ressemble à celle que je fais des podcasts, quasi nulle, par manque de contenu tout autant que d’outils.

En parlant de disparition, nous savons tous que Google+ ferme dans un mois et demi. Mais, beaucoup plus discrètement, savez-vous qu’en même temps fermera le “url shortner” de Google : goo.gl ? Je vais beaucoup regretter ce service, car même si je ne l’utilise pas très souvent, il m’a rendu de grands services. Et je me demande bien à qui je pourrais faire confiance dans l’avenir pour gérer mes urls publiques.

Ces trois exemples de services “interrompus” ne sont qu’une tout petite partie du cimetière des produits avortés de Google qui en compte 44. Et encore, il en manque plein : appareils annoncés jamais lancés, programmes d’échange avec les utilisateurs oubliés, etc. Je comprends bien que c’est un choix de politique d’entreprise : “seul le nouveau est intéressant” ; c’est un formidable moteur d’innovation. Le problème, c’est que lorsque l’on multiplie les échecs et les renoncements, on érode forcement son image et la confiance des utilisateurs. Sans remettre en cause les qualités et fiabilité des produits Google, on peut s’interroger sur leur longévité.

Googlighting Man – Source pub Microsoft

Mais d’autres menaces planent sur les services de Google, telle que la directive européenne sur les droits d’auteur qui pourrait faire disparaître YouTube et Google Actualités de nos PC et smartphone. On va encore prendre du retard à cause de deux trois vieux plein de tune qui s’accrochent à leurs privilèges en refusant la réalité de la révolution numérique.
Cette bataille qui s’inscrit dans un changement de civilisation n’apporte que du mal et des incertitudes. Pour contrer cela, le savoir est une arme magnifique : apprenez et partagez.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

1 commentaire

  1. Avatar

    C’est marrant j’utilise toujours Greader une application mobile pas mis à jour depuis des lustres pour suivre mes flux RSS.

    Pour go.gl c’est effectivement bien dommage, reste is.gd

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :