Le billet de François – Les mots de passe

834 2

Les mots de passe, “clés de voûte” de notre sécurité numérique, sont bien gênants et tout le monde aimerait s’en passer. Déjà, des systèmes biométriques tels que la reconnaissance de visage, de voix ou d’empreinte digitale nous aident à déverrouiller nos machines, mais ça ne suffit pas. Aujourd’hui, avec la multiplication des services en ligne, chacun de nous est contraint de gérer des dizaines de mots de passe.
Il faut bien se dire qu’Internet est encore trop jeune pour avoir un système plus pratique, et que ce moyen est assez sûr si l’on veut bien y prêter un peu d’attention et de temps. Et surtout, c’est à l’heure actuelle, le seul moyen pour protéger ses données. Alors, comment faire bien et efficace ?

Tout d’abord, il faut noter ses mots de passe. Et pas sur un post-it ! Un petit carnet, c’est pas mal, mais on peut le perdre et c’est fastidieux : il faut penser à noter aussi l’adresse du site, son identifiant et le mail utilisé pour le service. On fait des ratures quand on doit changer de mot de passe … C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un logiciel dit “coffre fort à mots de passe” comme certains qui ont trop de clés utilisent une armoire à clés. L’offre est pléthorique, et il est crucial de choisir un logiciel édité par une société reconnue et offrant certaines garanties de sérieux et de sécurité. Je privilégie une application mobile, comme j’ai toujours mon mobile avec moi, je peux ouvrir mes comptes de partout. Certaines de ces applications mobiles ont des extensions pour les PCs qui remplissent les formulaires à votre place. Mais attention, il faut impérativement que ce coffre fort puisse être régulièrement sauvegardé de préférence sur un ou plusieurs Cloud.
Et puis, pour tous ceux qui utilisent Chrome, le navigateur le plus utilisé au monde ; celui-ci intègre un gestionnaire de mots de passe très pratique puisqu’il est à la fois inclus dans le produit qui en a le plus besoin, sauvegardé dans le Cloud et disponible autant sur PC que sur mobile. Mais attention à ne pas utiliser deux systèmes en même temps qui pourraient faire des interférences.

Ne laissez pas la clé sur la porte

Ensuite, il faut prendre un peu de temps pour imaginer ses mots de passe, même si votre application inclut une fonction de génération de mot de passe aléatoire, en particulier pour les mots de passe les plus importants, comme celui de votre compte Google, car s’il est demandé régulièrement, avec des méthodes qui empêchent la saisie automatique, il vaut mieux avoir un mot de passe basé sur une méthode mnémotechnique. La meilleure méthode que je connaisse consiste à substituer les lettres d’un mot ou d’une expression très personnelle. Par exemple, si l’on aime le pain, on part du mot “baguette” que l’on transforme en “B49u3773”, car le 4 ressemble au A, le 9 ressemble au g, etc. De cette façon, vous créez des mots de passe complexes (avec majuscules, minuscules et chiffres, voire signes) et qui veulent dire quelque chose, mais uniquement pour vous.
Dernier conseil, ne réutilisez pas le même mot de passe pour plusieurs sites !
Faîtes un petit effort à chaque fois, c’est pour votre sécurité.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

2 comments

  1. Avatar

    Je peux suggérer à tous Clipperz, basé en Islande.
    Crypté par algorithmes du début à la fin.
    Protégé par une phrase qui ne peut JAMAIS être restaurée en cas de perte.
    Download possible d’une copie XML en tout temps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :