Le billet de François : Peut-on faire confiance à Google ?

496 1

le 5 avril 2019

Google+ c’est fini, et goo.gl, et inbox. Certains regrettent une disparition, certains une autre et d’autres disent ne pas être impactés. Malgré tout, ça commence à faire beaucoup et l’image de la marque en pâtit forcément, comme l’explique très bien Ron Amadeo dans un article de Ars Technica (en Anglais).

Mais la confiance comporte plusieurs facettes, ou plutôt elle peut se porter sur des aspects très différents les uns des autres qui seront plus ou moins affectés.
Dans notre affaire, ce sont les notions de “pérennité des produits” et de “véracité des annonces” qui sont le plus touchées par les exemples de suppressions de produits récentes. Par effet de ricochet, les notions de “qualité des nouveaux produits” et de “parole des représentants” sont aussi impactées, dans une moindre mesure, mais quand même.
Par contre, cet épisode n’affecte pas d’autres aspects de Google, tels que la disponibilité, la fiabilité et la modularité des services. Personne ne met en doute la pérennité du groupe, ou ses efforts d’inclusion, ou son esprit open-source.
Aussi, cette perte de confiance touche en priorité les personnes les plus favorables à Google, car ce sont elles qui ont testé et adopté ses produits expérimentaux ou de niche. Le marché professionnel est moins touché dans la mesure où les produits professionnels sont plus préservés et qu’ils bénéficient en priorité des innovations et investissements du groupe.

Sur cette base, il faut chercher à prendre un peu de hauteur et les raisons en fonction de l’histoire et du contexte. C’est vrai, Google est restée la Start Up d’ingénieurs de ses débuts malgré son expansion quasiment sans précédent, qui constitue un facteur handicapant pour la cohérence globale. A l’image de ces fondateurs, Google est bien plus doué avec les algorithmes qu’avec les gens. La misère de Google+ démontre des marges importantes de progressions dans le social. Malheureusement, malgré les belles déclarations publiques, au contact de ses employés, une très forte culture d’entreprise est perceptible, qui peut être perçu comme “la société, c’est la boite.”
D’un point de vue sociologique et historique, Google est à la pointe de la technologie (internet) la plus puissante et rapide dans la transformation vers une nouvelle civilisation mondiale, qui fait si peur et suscite tant de repli. Cette position implique de fait des responsabilités bien plus importantes que l’aspect technique ; des responsabilités morales et éthiques. Et dans ce domaine, Google est plutôt un bon citoyen, mais les efforts mis en oeuvre seront toujours contrariés par de nombreux facteurs, tels que : les erreurs et faiblesses humaines, individuelles et collectives ; le besoin intrinsèque d’innovation ; et les réalités de la compétition économique.

Alors, quelle attitude adopter ?
Tout d’abord, dans le domaine informatique, quand il s’agit de gérer des données sensibles, la confiance n’est pas de mise ; il faut systématiquement faire des sauvegardes, et des sauvegardes des sauvegardes à un endroit différent. Ainsi, toutes les entreprises qui utilisent des services Cloud devraient faire des copies très régulièrement, sinon en continu ; et ce, quel que soit le fournisseur du service.
Maintenant, pour revenir à la question, il est utile de comparer ce que propose Google par rapport à la concurrence. Et là, y’a pas photo. Dans de très nombreux domaines, tels que la recherche, le marketing, la communication, la cartographie, le big data, les plateformes et les normes ; Google est tellement en avance que la concurrence semble inexistante. Depuis plus de 15 ans et le lancement de Gmail, Google révolutionne l’informatique au quotidien, et ni Microsoft ni Apple n’ont su réagir pour contrer cette offre de simplicité et d’efficacité.

Donc, j’utilise Google pour être performant, mais je reste vigilant.

L’Hebdoogle : votre revue de presse en Français de l’actualité Google.
LUDGEF : le forum pour Les Usagers De Google En France.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Notez cette information
[Total: 1 Average: 5]
François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

1 comment

  1. Très beau billet François, faisons preuve de pragmatisme, et soyons bien conscient de ce que j’appellerai une “dépendance confortable” qui peut se retourner contre nous à tout moment…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :