Numeriblog Produits Google Chrome Google Chrome : des extensions malveillantes supprimées

Google Chrome : des extensions malveillantes supprimées

Si l’écosystème Google est très complet, avec un ensemble d’applications et d’outils très puissants, et sa suite bureautique Google Workspace (comprenant entre autres Docs, Sheets, et Slides), vous pouvez tout-à-fait installer des extensions Chrome pour […]

personnes ont consulté cet article

2 minutes

Rédigé par Marin Micard - il y a 2 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Rappel sur les extensions Chrome
  • Les extensions malveillantes

Google Chrome : des extensions malveillantes supprimées

Si l’écosystème Google est très complet, avec un ensemble d’applications et d’outils très puissants, et sa suite bureautique Google Workspace (comprenant entre autres Docs, Sheets, et Slides), vous pouvez tout-à-fait installer des extensions Chrome pour aller encore plus loin dans votre expérience utilisateur. Elles vous permettront d’expérimenter grâce à des fonctionnalités qui n’existent pas en natif. Les extensions sont disponibles sur Chrome Web Store, où vous trouverez également des thèmes pour votre fond d’écran d’ordinateur, et des jeux.

Nous avons déjà rédigé des articles à propos des extensions Chrome, notamment Calendly, Briskine (pour rédiger rapidement vos e-mails), ou encore Qlearly (pour gérer vos onglets et favoris), et nous continuerons, puisque de nombreuses extensions sont des outils vraiment géniaux à utiliser au quotidien.

Cependant, l’article d’aujourd’hui n’a pas le même but. En effet, la firme de Mountain View a décidé de supprimer définitivement plusieurs extensions Chrome de son catalogue Chrome Web Store. La raison ? Des extensions malveillantes.

Rappel sur les extensions Chrome

Pour installer une extension Chrome, il suffit de se rendre sur le Chrome Web Store :

  1. Recherchez l’extension dans le moteur de recherche ;
  2. Ajoutez-la au navigateur (en cliquant sur Ajouter à Chrome > Ajouter l’extension) ;
  3. Paramétrez l’extension pour vos besoins.

Vous pouvez supprimer une extension à tout moment si :

  • elle ne vous convient pas ;
  • vous ne l’utilisez jamais ;
  • elle ne fonctionne pas bien.

Vous pouvez retrouver vos extensions dans la barre d’outils de Google Chrome, via le panneau latéral (en haut à droite du navigateur, juste à côté des trois petits points. Dans ce menu, vous trouverez aussi les pages Web que vous souhaitez lire plus tard. Vous pouvez également trouver vos favoris via les trois petits points, puis Favoris.

Les extensions malveillantes

Avant d’installer une extension, il faut toujours être attentif à la quantité de données personnelles qu’elle peut utiliser. Mais tout en sachant cela, il est compliqué de savoir à l’avance si une extension est malveillante. Il y a bien-sûr le système de notation sur cinq, qui permet de déceler les problèmes de l’extension. Et Google a également mis en place depuis quelques mois des badges supplémentaires pour indiquer si le créateur de l’extension est connu et digne de confiance, et si l’extension respecte la réglementation de Google en matière de bonnes pratiques.

Vous voyez sur l’image que Fonts Ninja possède bien les deux badges bleus.

Malgré cela, il peut toujours y avoir des failles, et c’est pour cette raison que le géant américain a passé la vitesse supérieure en supprimant les extensions malveillantes.

Plus précisément, Google a supprimé cinq extensions du Store dédié.

Ces cinq extensions avaient tout de même été installées par plus d’un million d’utilisateurs, et donc autant de potentielles victimes d’abus.

Le mode opératoire de ces extensions était de garder en mémoire les sites Web visités par un utilisateur, avec son emplacement, puis de le renvoyer vers des sites de phishing (ou hameçonnage en français) pour usurper son identité. Parmi les cinq extensions, on peut citer Netflix Party, qui permettait de regarder un programme de la plateforme Netflix en groupe. Nous en avons beaucoup entendu parler à partir du 1er confinement en 2020. Si ces extensions étaient fonctionnelles, et remplissaient bien leur rôle (leur valant de bons avis sur Chrome Web Store), elles étaient en réalité malveillantes.

Si vous avez installé l’une des cinq extensions en question (Netflix Party, Netflix Party 2, Full Page Screenshot Capture, Price Tracker, et FlipShope), empressez-vous de les désinstaller, dans le cas où leur suppression par Google n’aurait pas été effective.

Prenez donc d’autant plus vos gardes à l’avenir quant aux extensions que vous allez installer, d’autant plus que certaines des extensions supprimées par Google avaient le badge de bonnes pratiques.

Besoin d'un peu plus d'aide sur Google Chrome ?

Des formateurs sont disponibles toute l'année pour vous accompagner et optimiser votre utilisation de Google Chrome, que ce soit pour votre entreprise ou pour vos besoins personnels !

Découvrir nos formations Google Chrome

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Marin Micard

Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

Marin Micard, 23 ans, Journaliste et Rédacteur Web chez Numericoach

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires