Le billet de François : Google IO’19

655 0

le 10/05/2019

Cette semaine, Google tenait sa grand messe annuelle. Saviez-vous que I/O veut dire Input / Output ? En marge des autres conférences de Google, plus orientés vers un groupe de clients tel que le Cloud ou le Marketing, la Google I/O est plutôt destinée aux développeurs. D’ailleur, la veille de son ouverture se tenait une conférence plus privée pour les GDG, les Google Developer Groups. Néanmoins, chaque année, il se dégage une tendance assez claire pour l’un des trois thèmes suivants : grand public, pros ou développeurs. Et cette année, j’ai senti un retour assez fort vers les préoccupations du grand public.
Lors de la Keynote (présentation liminaire), le PDG, Sundar Pichai et d’autres intervenants ont bien insisté sur la mission de Google, à savoir “Organize the world’s information and make it universally accessible and useful” (Organiser toutes les informations pour les rendre accessibles et utiles pour tout le monde). Dans ce cadre, trois axes majeurs ont été abordés : la sécurité, la protection des données personnelles et le devoir pour l’intelligence artificielle d’être utile, d’aider à réaliser des choses. Ainsi, beaucoup d’exemples pris pour illustrer les annonces techniques évoquaient l’émancipation et l’autonomie de classes défavorisées comme les femmes ou les handicapés. Pour Google, le grand public doit vraiment être très grand.

Une très grande place à été donc réservée à l’intelligence artificielle. Ainsi, la fonction “Full coverage” testée depuis un an dans Google News va être intégrée dans certains résultats de recherche. Cette recherche va devenir aussi plus visuelle, avec l’apparition d’objet en 3D qui pourront être intégrés en Réalité Virtuelle dans notre environnement ainsi qu’un Google Lens amélioré et mieux intégré. L’Assistant Google devient plus léger, plus rapide, plus intelligent et plus personnel. Comme Duplex pour le téléphone, où votre Assistant prend des RDV pour vous, Duplex on the web pourra prendre des commandes pour vous sur des sites web.
Pendant ce temps, Google continue d’investir dans la recherche et le développement de cette technologie en tentant de réduire les biais de tous ordres qui peuvent être introduits via le machine learning et avec des projets visants à combler le handicap et l’illettrisme comme Live transcribe, Live caption, Live relay et Project Euphonia.
Google ne veut plus se contenter de donner des réponses, elle veut aider les gens à réaliser des trucs.

En plus de réaffirmer leur engagement pour la sécurité, un certain nombre d’annonces ont été faites concernants les données privées des utilisateurs : Your Data in Search, Auto Delete control et le mode Incognito pour Maps, YouTube et la recherche (en plus de Chrome) pour le web et Android.
Sur Android, j’ai surtout retenu que des modules de sécurité pourront dans les prochaines versions, être téléchargées et installées comme de applications, c’est à dire sans avec à redémarrer le téléphone.

Dans le domaine des appareils, tout le monde attendait l’annonce du nouveau téléphone Pixel 3a. Il a le même design que son grand frère le Pixel 3 et est également décliné en version grand format nommé XL. A partir de 400€, c’est clairement un milieu de gamme, pour lequel Google n’a sacrifié ni l’écran (OLED), ni l’appareil photo (idem au Pixel 3), ni l’ergonomie et les fonctionnalités et les compromis valent largement le coup.
Sinon, au lieu de tuer la marque “nest”, qui pourtant n’a pas connu de grand succès jusqu’à ce jour ; Google va regrouper sous cette marque tous ses produits (hors Pixel, apparemment), et donc le nouveau “Smart Display” de Google s’appelle “nest hub max” : il a un écran de 10 pouces et une caméra.

Coté développement pur, j’ai retenu les informations suivantes. Le nouveau site dédié au développement web est à l’adresse https://web.dev. Le langage de programmation Kotlin semble être prêt pour détrôner Java. Linux va devenir une évidence sur les Chromebooks, dans le but d’en faire des machines de développement pour tout le monde. Et les développeurs web ont encore été bien soignés avec les annonces de Firebase Performance Monitoring for the web et de Flutter for the web, en plus des mêmes outils pour Android et iOS.

En conclusion, si Google ne propose plus depuis un certain temps d’annonces extraordinaires lors de ces grandes conférences, cette année, elle offre un discours beaucoup plus clair et lisible en montrant l’apport de l’intelligence artificielle dans des usages concrets, démontrant aussi un certaine suprématie dans le domaine, tout en réaffirmant de forts principes, engagements et pratiques éthiques vis à vis des données des utilisateurs et en assumant ses responsabilités pour le futur de la société numérique.

Retrouvez les vidéos de toutes les sessions sur la chaîne YouTube Google Developers

L’Hebdoogle : votre revue de presse en Français de l’actualité Google.
LUDGEF : le forum pour Les Usagers De Google En France.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Notez cette information
[Total: 0 Average: 0]
François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :