Le billet de François : RGPD … et Google

625 0

le 17/05/2019

“ Le RGPD encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne. Tout organisme quels que soient sa taille, son pays d’implantation et son activité, peut être concerné. “ Source CNIL

Que l’on soit client ou fournisseur, nous devons tous faire attention aux données personnelles, les nôtres comme celles des autres. Avec tous les services que nous utilisons tous les jours, avec la simplicité que nous avons à nous connecter et avec la puissance des bases de données dans le Cloud, ces données sont partout et échangées sans cesse. Cela génère bien évidemment plus de risques, des risques de copies illégitimes, les fuites, dans un premier temps, mais surtout des risques de malversations par un usage frauduleux de ces données. Ainsi, il est clair que nous sommes tous responsables dans ce domaine : ceux qui constituent et utilisent des bases de données personnelles, mais aussi nous tous qui acceptons de fournir volontairement de telles données à des inconnus souvent contre des services en lignes dérisoires. Le meilleur moyen de se faire pirater est encore de s’inscrire à tous les nouveaux services à la mode avec les mêmes identifiants : une fuite sur un service compromet tous les autres.

Depuis l’origine, Google a énormément investi dans le domaine de la sécurité. Cela assure des fondations bien solides. Et depuis plus de 10 ans, Google propose des outils pour gérer les données personnelles des comptes bien plus sophistiqués que le “Dashboard” des débuts et bien avant les autres acteurs du marché ou les politiciens ; car ils sont conscients depuis longtemps que c’est un élément clé dans la confiance donné au service, et donc à son adoption massive à long terme.
Aujourd’hui, toutes les informations et les outils concernant la sécurité et la confidentialité sont regroupés dans la page nommé “Mon compte” qui se développe de plus en plus et qui va aussi être de plus en plus proéminente et facile à atteindre. La semaine dernière, le PDG de Google, Sundar Pichai lui-même insistait sur ce point.

Cette semaine, Google tenait une autre conférence, réservée au professionnels, le Google Marketing Live. Et le sujet est revenu, à plusieurs reprises, et certaines fois de façon assez insistante envers les annonceurs pour des pratiques irréprochables, toujours dans le but de renforcer la confiance des différents acteurs intéressés. En particulier, il a été montré comment remplacer une annonce personnalisée par une annonce pertinente sans l’aide d’aucune donnée personnelle pour ceux qui n’en veulent pas. Si le terme “RGPD” n’a jamais été prononcé, il résonnait très fort.

Cette semaine se tenait aussi à Paris l’Appel de Christchurch sur un sujet parallèle mais avec les mêmes acteurs essentiels et très décriés aussi par rapport à leur gestion de nos données privées. Il est intéressant de noter que de plus en plus d’entreprises internationales alignent leurs normes internes avec la réglementation Européenne, mais surtout qu’elles en font la promotion.

Dans ce domaine, je regrette deux aspects. D’abord, l’amalgame fait par l’expression GAFA, qui ne distingue pas ceux qui promettent sans agir des autres. Mais surtout je regrette qu’aucun acteur majeur ne prenne d’initiative marquante pour la seule action qui peut réellement faire avancer les choses rapidement, c’est à dire l’éducation.

Si vous voulez en savoir plus :
sur la confidentialité dans les produits Google
sur le RGPD (article Numerama)

L’Hebdoogle : votre revue de presse en Français de l’actualité Google.
LUDGEF : le forum pour Les Usagers De Google En France.

François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This