Le billet de François – Google Analytics facile, partie 3, les rapports

1220 1

Les semaines précédentes, nous avons vu que dans plupart des cas, la mise en place et l’interface de Google Analytics sont très simples. Cette fois ci, je vous propose de découvrir comment mettre en valeur les informations obtenues, et aussi comment les partager, afin que les personnes concernées reçoivent les informations en rapport avec leur fonction, et non une avalanche d’informations. Analytics est tellement riche qu’il peut intéresser des postes aussi divers que : la direction générale, le commercial, la communication, la comptabilité et la technique. Chacun, avec sa perspective, se focalise sur un petit nombre d’indicateurs, avec des objectifs qui lui sont propres ; et n’a rien à faire de toutes les autres données.

La solution la plus simple est la fonction incluse dans Analytics appelée Tableaux de bord. Vous pouvez en créer un pour chaque usage / destinataire. Ils sont composés de Widgets, éléments graphiques qui représentent les données et statistiques que vous voulez, que vous sélectionnez et arrangez à votre guise. (Voir la documentation Google)

Page des Tableaux de bord dans Google Analytics

Quand on accède à ces Tableaux de bord dans Analytics, ils sont dynamiques, c’est à dire que l’utilisateur peut modifier la période et les segments d’analyse, et que sur les graphes en courbes, des données plus précises s’affichent au passage de la souris. L’administrateur du compte peut donner des accès en consultation simple au niveau de la vue, qui permettent de consulter toutes les données, y compris les Tableaux de bord. Certains pourraient être réticents à de telles pratiques. Alors, l’administrateur a la possibilité de générer un PDF qui fige les données affichées, et qui peut être stocké ou partagé par divers moyens. Ce même PDF peut être expédié par mail directement depuis l’outil, manuellement ou sur programmation, toutes les semaines, par exemple. C’est très pratique pour ceux qui veulent avoir un oeil sur leur site sans avoir à utiliser l’outil lui-même. La limite majeure de cette solution est son design, qui est ce qu’il est, sans option de personnalisation, et que certains peuvent trouver manquer d’esthétique.

Google Data Studio a été conçu, entre autres, afin de pallier ce manque, car même en exportant les données vers Sheets sur Drive, les résultats ne sont pas terribles. Grâce à sa très grande modularité et à un éditeur de graphes WYSIWYG très performant, Data Studio permet de réaliser des rapports statistiques du plus simple au plus complexe, avec une liberté totale de mise en page et de design. La liste des paramètres pour chaque élément est impressionnante ; aussi bien au niveau esthétique qu’au niveau du traitement et de la manipulation des données. Ces rapports ultra- personnalisés peuvent regrouper des données provenant de plusieurs sources et ont toutes les options de partage que l’on peut désirer. 

Vous trouverez plus de détails sur ce produit dans mon précédent article : Affichez vos données avec Google Data Studio

Pour conclure, on peut dire que quand on est en ligne, de quelque manière que ce soit, il est dommage de ne pas profiter des informations que permet l’informatique, telle que la fréquentation, au moins. Dans ce domaine, Google Analytics domine largement. Imaginez, je peux revenir en arrière sur 10 ans dans les statistiques de mon site personnel, qui dans la même période a changé plusieurs fois de format, de technologie et même d’hébergement. Et ici, je remonte jusqu’à la création du blog, fin 2012. En plus, quel que soit le volume de données à traiter, la vitesse d’affichage reste très court. 

Qui peut s’en passer ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

François

François

Fondateur de l'agence de marketing web Baccon.net et du forum pour Les Usagers De Google En France (ludgef.com)

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :