Numeriblog Google Workspace Looker Studio, exploitez vos données Gérer les quotas GA4 dans Looker (Data) Studio

Gérer les quotas GA4 dans Looker (Data) Studio

Google Looker Studio (ex Data Studio) est un outil de visualisation des données créé par Google en 2016 et intégré à sa suite Marketing Platform. GLS permet de créer des rapports personnalisés et automatisés. Nous […]

personnes ont consulté cet article

5 minutes

Rédigé par Laetitia Deken - il y a 2 mois

Ce que vous allez découvrir

  • Mais qu’est ce-que GA4 ?
  • Comment fonctionnent les quotas GA4 ?
  • Qu’est-ce qu’une requête dans Google Looker Studio ?
  • Solutions
  • Conclusion

Gérer les quotas GA4 dans Looker (Data) Studio

Google Looker Studio (ex Data Studio) est un outil de visualisation des données créé par Google en 2016 et intégré à sa suite Marketing Platform. GLS permet de créer des rapports personnalisés et automatisés. Nous allons évoquer aujourd’hui un sujet parfois fâcheux mais ô combien important : les quotas GA4 sur Looker Studio ! Comment est-il possible de les gérer ? Quelles sont les solutions offertes pour les éviter ?

logo looker studio
Data Studio est devenu Looker Studio en octobre 2022, lors du Google Cloud Next ’22

Mais qu’est ce-que GA4 ?

En voilà une très bonne question ! Il s’agit tout simplement de Google Analytics 4.

Pour rappel, Google Analytics est un service gratuit d’analyse d’audience d’un site Web et/ou d’applications mobiles, créé et géré par Google depuis 2005. Il est actuellement utilisé par plus de 80% du marché mondial.

Voici un exemple d’analyse du Google Merchandise Store pour vous donner une idée des fonctionnalités de cet outil.

Il existe également une version Premium, nommée Google Analytics 360, lancée en mars 2016. Cette version comprend des outils supplémentaires d’analyse de données.

Le déploiement de Google Analytics 4

Le 14 novembre 2020, jour du quinzième anniversaire du lancement de GA, Google a frappé fort en introduisant Google Analytics 4. Ce dernier a pour but d’apporter une nette amélioration dans la mesure de fréquentation des sites web et applications mobiles. GA4 se recentre sur les événements déclenchés par les utilisateurs (pageviews, clics, visionnages de vidéos, téléchargements…) et non plus sur les sessions comme c’était le cas auparavant… Pratique pour connaître les préférences de votre public !

Google souhaite fournir aux utilisateurs un outil à la pointe, qui répond aux évolutions des usages et de l’écosystème numérique. En effet, ceux-ci ont, ces dernières années, multiplié les supports de navigation : sites internet, applications mobiles, télévision et applications connectées, consoles de jeux vidéo… qu’il convenait également de prendre en compte pour obtenir une analyse complète et fiable.

La fin d’Universal Analytics

Le 16 mars 2022, Google annonce la fin de Universal Analytics, qui était la version utilisée de GA depuis 2012. Ses utilisateurs ont jusqu’au 1er juillet 2023 pour basculer leurs comptes de suivis sur Google Analytics 4, sous peine de ne plus recevoir de données d’appels après cette date. Si vous êtes concerné, pensez-y !

Mais revenons à notre sujet du jour. Vous le savez sûrement, à moins que vous ne soyez tombé sur cet article par hasard, il est possible de connecter facilement une source Analytics à Looker Studio (comme pour quasiment tous les outils de l’écosystème Google) pour afficher vos données Analytics sur votre rapport GLS. Cependant, vous pourriez tomber un jour sur des messages d’erreur de ce type lors de vos manipulations : 

Si, par malheur, vous tombez un jour l’un d’entre eux, c’est que vous êtes probablement victime des quotas Google Analytics 4. Car oui, désormais, vous pouvez être stoppé net si vous effectuez trop de requêtes GA4 à partir de Looker Studio en peu de temps. 

En effet, depuis le 7 novembre 2022, les quotas de requêtes GA4 effectuées à partir du connecteur disponible dans Looker Studio ont été renforcés. Chaque élément (graphique, tableau, filtre, etc.) connecté à GA4 déclenche une requête à l’API pour extraire des données de GA4. Il s’avère que seules dix principales requêtes simultanées par propriété sont désormais possibles.

Cela peut paraître frustrant au premier abord, et c’est compréhensible. En général, attendre quelques minutes / heures (maximum 24h) résout naturellement le problème. Après cette attente, vos données s’afficheront à nouveau sur votre tableau de bord (Dashboard), comme si rien ne s’était passé. Mais rassurez-vous, ces quotas ne devraient à priori ne toucher que les rapports possédant un très fort trafic… D’ailleurs, en parlant de quotas, comment fonctionnent-ils ? Google nous donne des éléments de réponse dans sa documentation.

Comment fonctionnent les quotas GA4 ?

Quotas des propriétés Analytics

En effet, selon Google, les quotas GA4 qui s’appliquent désormais à Looker Studio sont ceux documentés dans l’API.

Le principe est simple : toutes les requêtes consomment des quotas de propriétés. Voici un tableau récapitulatif de ces quotas selon la firme de Mountain View : 

Nom du quotaLimite de propriété standardLimite de la propriété Analytics 360
Jetons principaux par propriété et par jour25 000250 000
Jetons principaux par propriété et par heure5 00050 000
Jetons de base par projet, par propriété et par heure1,25012 500
Principales requêtes simultanées par propriété1050
Erreurs de serveur principales par projet, par propriété et par heure1050
Jetons en temps réel par propriété et par jour25 000250 000
Jetons en temps réel par propriété et par heure5 00050 000
Jetons en temps réel par projet, par propriété et par heure1,25012 500
Requêtes simultanées en temps réel par propriété1050
Erreurs de serveur en temps réel par projet, par propriété et par heure1050
Jetons de l’entonnoir par propriété et par jour25 000250 000
Jetons de l’entonnoir par propriété et par heure5 00050 000
Jetons d’entonnoir par projet, par propriété et par heure1,25012 500
Requêtes simultanées dans l’entonnoir de conversion par propriété1050
Erreurs du serveur de l’entonnoir par projet, par propriété et par heure1050

Vous l’observez dans ce tableau : il existe des différences significatives entre les limites de propriétés de la version standard et celles d’Analytics 360…

Quotas de jetons de propriété

Les jetons sont calculés avec chaque requête en fonction de sa complexité. La plupart des requêtes ne facturent que 10 jetons ou moins. Lorsqu’une requête consomme un grand nombre de jetons, les facteurs suivants sont souvent responsables :

  • Un grand nombre de lignes
  • Un grand nombre de colonnes
  • Critères de filtre complexes
  • Période longue

Qu’est-ce qu’une requête dans Google Looker Studio ?

Comme indiqué sur la documentation fournie par Google, les propriétés peuvent accepter 120 requêtes par heure (avec potentiellement un seuil). Les seuils permettent d’empêcher les utilisateurs qui consultent un rapport de déduire les données démographiques ou les centres d’intérêt d’un utilisateur spécifique.

D’ailleurs, au chargement, Looker Studio va effectuer autant de requêtes API que de graphiques chargés sur la page.

La question que se pose la communauté depuis l’annonce est la suivante : la limite qui s’applique est-elle celle des 10 requêtes simultanées par heure ?

Solutions

Si vous êtes concerné de près ou de loin par ces quotas, Google vous propose des solutions simples pour contourner ou éviter le phénomène : 

Réduire le trafic vers le rapport

Le premier conseil donné par Google est celui d’envisager de partager le rapport concerné avec moins de personnes et d’éviter de l’intégrer dans un site Web à fort trafic.

Notre avis : cela fonctionne mais cette solution va à l’encontre même du principe de Looker Studio, qui est de partager facilement un dashboard avec d’autres personnes. Dommage…

Réduire le nombre de graphiques sur chaque page

Testez le nombre maximal de graphiques à afficher sur une page pour une expérience utilisateur optimale, tout en évitant le problème !

Notre avis : c’est une bonne pratique à adopter dès le départ dans Looker Studio, et qui permet aux utilisateurs de lire le dashboard toujours plus facilement. On valide, même si ce n‘est pas toujours facile à faire, on vous l’accorde !

Extraire les données GA4 et utiliser ces données extraites au lieu de la source de données GA4

La limite du connecteur “Extract data” dont parle la documentation Google est de 100 Mo. C’est peu, trop peu, vous n’irez pas très loin. En plus, vous devrez attendre que les quotas dépassés soient rafraîchis avant de pouvoir extraire les données. En fonction du quota dépassé, cela peut prendre jusqu’à 24 heures.

Notre avis : on déconseille cette solution, sauf si vous êtes sûr de ne pas dépasser cette limite de 100 Mo. Mais en général, votre table atteindra beaucoup trop vite cette limite de 100 Mo, d’autant plus si vous possédez un historique de vos données (lookback window).

Exporter vos données Analytics vers BigQuery…

…puis utiliser le connecteur BigQuery afin de visualiser vos données dans Looker Studio.

Simple et efficace. Mais payant.

Notre avis : une solution rapide à mettre en place (l’option est facilement disponible dans GA4), moyennant quelques euros par mois et des connaissances en data warehouse. A voir si le jeu en vaut la chandelle…

Passer à Analytics 360

Une autre solution payante proposée par Google. Mais vous aurez à votre disposition encore plus d’outils d’analyse de données. 

Notre avis : une bonne idée si cela vous sert vraiment. Mais sachez que c’est plus cher que BigQuery 😉

Utiliser un connecteur proposé par les partenaires Google

Dans Looker Studio, il existe actuellement plus de 600 connecteurs disponibles pour relier vos données à l’outil. Certains sont gratuits, d’autres payants (eh oui, encore).

Notre avis : si vous trouvez votre bonheur parmi les connecteurs gratuits proposés dans Looker Studio, foncez !

Conclusion

Il existe donc des quotas Google Analytics 4 dans Looker Studio et y être confronté peut être frustrant, surtout la première fois. Pour passer outre cette frustration, n’hésitez pas à tester les différentes solutions préconisées par Google et choisir celle(s) qui vous correspond(ent) !

Google Data Studio est devenu Google Looker Studio le 12 octobre 2022, lors du Google Cloud Next ’22. Plus d’informations ici.

Si vous souhaitez créer votre premier rapport Google Looker Studio, N’hésitez pas à cliquer ici et à commander notre livre dans notre boutique, qui vous guidera pas à pas !

Besoin d'un peu plus d'aide sur Looker Studio ?

Des formateurs sont disponibles toute l'année pour vous accompagner et optimiser votre utilisation de Looker Studio, que ce soit pour votre entreprise ou pour vos besoins personnels !

Découvrir nos formations Looker Studio

Rédacteur

Photo de profil de l'auteur
Laetitia Deken

Data Analyst et rédactrice pour Numeriblog

Data Analyst. J'utilise les données pour développer ma curiosité.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires